Mode sombre

Fabrique Numérique de Territoire Sainte-Marthe à Grasse

Une réalisation proposée par ANCT Coeur de Ville

Bâtiments Économie durable Réseaux Vie locale

Contributeur

Référent :  Geneviève Fontaine
Contact : 

Descriptif

Sur le site d’un ancien couvent devenu école, situé en QPV, installation en 2018 et développement d’un tiers lieu de la transition écologique porté par un collectif d’acteurs privés (dont des habitants et des chercheurs) et publics organisés en SCIC. Labellisé Fabrique Numérique de Territoire dès 2019, Sainte-Marthe est une infrastructure d’un nouveau genre au service de la résilience territoriale en étant à la fois : 

- tiers-lieu d’inclusion social servant de support à des actions de remobilisation inscrit dans le PIC (axe 2), et au déploiement des services solidaires de Sainte-Marthe récemment retenus dans le cadre de France Relance sur le volet lutte contre la pauvreté ; 

- tiers-lieu nourricier en remettant en culture les 10 000 m2 du site et en développant un prototype de ferme urbaine connectée (poulailler, lombricompost, serre bioclimatique, mare, séchoirs solaires…) 

- tiers-lieu vitrine des solution d’éco-rénovation en matériaux biosourcés (travail de la chaux, construction terre paille, rénovation énergétique…) 

- tiers-lieu numérique avec un socle de médiation aux usages du numériques pour toutes et tous abordé au travers du «dialogue entre deux transitions» (écologique et numérique). La coopérative s’inscrit également dans l’innovation numérique appuyée sur un fablab, un infolab et un lowtechlab. Elle travaille l’Internet des Objets au service de l’adaptation aux changements climatiques. 

- tiers-lieu d’entrepreneuriat de territoire alliant espace de CoWorking, promotion du télétravail, et soutien au développement des nouvelles formes d’emploi et d’entrepreneuriat de territoire dans une dynamique qui privilégie l’action collective, l’intégration du plus grand nombre et le développement local durable. Tetris contribue au développement économique en animant un incubateur/générateur de projets, soutenu par un Centre de R&D socio-territoriale, dans une démarche d’innovation sociale.  

- tiers-lieu de la recherche permettant l’inclusion des chercheurs au cœur des dynamiques sociales de transformations des territoires, TETRIS a reçu l’agrément en 2019 de Jeune Entreprise Innovante et Jeune Entreprise Universitaire.  

Thématiques : 
  • Matériaux
  • Rénovation / Réhabilitation
  • Économie collaborative
  • Économie sociale et solidaire
  • Communication (numérique)
  • Renforcement du lien social et de la solidarité
  • Alimentation territoriale
  • Digitalisation des services
Échelle : 
  • Bâtiment
  • Quartier

Fiche d'identité

marker  Provence-Alpes-Côte d'Azur / Grasse, France
Type de territoire : 
  • > 20 000 < 100 000 habitants
Date de livraison :  02/11/2018
Surface bâtie :  3800 m2
Coût du projet :  3 550 000 €
Maîtrise d'ouvrage :  SCIC TETRIS
Maîtrise d'oeuvre :  Association évaléco
Partenaires associés :  Etat, collectivités locales, fondations privées, les 55 sociétaires de TETRIS

Distinctions

Labels / certifications :  Fabriques numériques de Territoire, Territoire French impact, Tiers lieu culturel et citoyen (DRAC PACA), SudLab (lieu d’innovation numérique PACA), Qualiopi (organisme de formation), Agrément régional de collecte des invendus alimentaires, Agrément accueil des TIG
Concours / récompenses :  Victoire aux trophées des objets connectés de Sophia Antipolis en 2018 - Un projet retenu par la French Mobility avec un des sociétaires de TETRIS : association Choisir le vélo

Médias

 

Évaluation du projet*

sur la base du déclaratif du contributeur

Critère n°1 : SOBRIÉTÉ

TETRIS est installé sur un espace qui abrite les seuls arbres du quartier QPV. Il est de ce fait le parc de ce quartier où les gens aiment se retrouver.

Désertificialisation des cours de récréation par recomposition d’un sol : installation d’un conservatoire du figuier.

Mise en place d’un système de récupération des eaux de pluie pour arrosage (demandé à France Relance).

Etude de la biodiversité ordinaire présente sur le site – médiation pour renouer avec le vivant.

Projet de recherche participative incluant un volet artistique sur la vie des sols (Fondation Carasso).

Tout l’équipement du lieu (meuble, outillage, ordinateurs, imprimantes, serveurs…) est issu du réemploi et du reconditionnement. Plusieurs structures sociétaires et installées sur le site : Repair Café, recyclage numérique, vélo, textile, bois…

Rénovation des bâtiments anciens en matériaux biosourcés locaux servant de base à la fois à des activités de remobilisation vers l’emploi et à des préqualifications à l’éco-construction.

Changement des éclairages – Leds.

Développement des solutions de mobilité douce : covoiturage solidaire, vélo, marche. Par exemple, appel à la mémoire des anciens pour redécouvrir et faire connaitre les cheminements piétons dans la ville.

Fabrication des produits d’entretien et d’hygiène sur le site à partir des plantes et de matériaux biosourcés.

Ménage collectif réalisé en journée pour rendre les tâches d’entretien visible et valorisées.

Mise en place d’un budget contributif.

Critère n°2 : INCLUSION

Oui il s’agit d’une SCIC qui travaille en étroite collaboration avec son écosystème.

Membre du Conseil citoyen.

Tous les projets sont co-construits et co-réalisés.

Presque 40 habitants sociétaires de la SCIC et plusieurs centaines adhérents des associations installées sur le site (4500 personnes fréquentent le site/an).

Oui le projet est au cœur d’un QPV et favorise les interactions.

C’est un tiers lieu ouvert.

Une grande diversité d’activités et d’animation : plus de 70 ateliers et activités par semaine dont beaucoup proposées par les habitants et par les personnes en remobilisation.

Accueil d’une cinquantaine de jeunes volontaires en service civique par ans venant de toutes les régions et de tous les horizons sociaux.

Oui une attention est portée aux plus vulnérables

Le développement durable y est abordé par le prisme des capabilités : l’objectif est de se centrer sur les personnes pour accroitre leur pouvoir d’agir individuel et collectif.

Les services solidaires de Sainte Marthe mettent en œuvre cette prise en compte des plus vulnérables mais en ne les stigmatisants pas : distribution des fruits et légumes frais issu des invendus, cantine solidaire et participative, douches, ateliers fabrication produit d’hygiène, café inter-associatif proposant des services culturels (partenariat avec le Théâtre de Grasse et des compagnies d’artistes), accueil de jour sur les activités du lieu pour les SDF, prêt de matériel informatique, accès à des vélos reconditionnés, friperie…

Oui complètement : https://www.youtube.com/watch?v=8VQWodoV0Y0

Livret de témoignages : https://centifocloud.scic-tetris.org/s/bFczKtfCsLCGskW

Nombreux espaces et ateliers d’expression des usagers : cartes sensibles, livre d’or … et programme de recherche-action sur le sujet avec des chercheuses du CNRS GREDEG et du CEREQ.

Critère n°3 : RÉSILIENCE

Oui c’est le cœur du projet, TETRIS : Transition Ecologique Territoriale par la Recherche et l’Innovation Sociale.

TETRIS construit ce type d’outil avec son approche systémique et complexe englobant sans les hiérarchiser les enjeux environnementaux, sociaux, sociétaux, culturels, démocratiques, économiques et de coopération internationale (plusieurs projets avec l’Afrique) :

– méthodologie d’évaléco qui a été référencée par le Comité 21 en 2010

– méthodologie de construction de projet référencée par la COP 21

– Outils d’évaluation basés sur les ODD mais aussi sur le Collectiv Impact

C’est une partie du travail du centre de recherche de TETRIS.

Critère n°4 : CRÉATIVITÉ

– tiers lieu de l’entrepreneuriat de territoire : le générateur de projets permet l’éclosion de nouvelles activités et structuration de filière. Actuellement trois axes pouvant chacun constituer une manufacture de proximité : filière d’éco-construction de la formation au centre de ressource y compris centrale d’achat de matériaux biosourcés – agriculture urbaine et péri-urbaine assistée par l’Internet des Objets – et filière de la réparation de la formation au développement d’outils numériques facilitant le reconditionnement et le réemploi à l’échelle locale.

– TETRIS et son écosystème ont crées 15 nouveaux emplois depuis le début de la pandémie

Oui le projet fonctionne en coopérative avec des outils d’entreprenariat de territoire. La gouvernance est organisée à différents niveaux.

TETRIS génère des innovations sociales territoriales souvent appuyées sur des usages d’innovation techniques, s’appuie sur un centre de recherche et d’expérimentations.

Expérimente des formes d’organisation et de gouvernance : motif de l’agrément Jeune Entreprise Universitaire par le ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur :

« le projet proposé par TETRIS correspond non seulement au développement d’une approche conceptuelle originale basée sur la systémique et la pensée complexe du développement durable mais aussi sur la mise en place d’expériences permettant de montrer s’il est possible de consommer et produire différemment. »

Critère n°5 : POTENTIEL DE RÉPLICABILITÉ

Le projet n’a pas encore été répliqué mais est réplicable et documenté.

C’est l’objet et l’intérêt du centre de recherche complétement intégré dans la dynamique.

Beaucoup de sollicitations de partour=t en France mais également de l’étranger pour apprendre de cette dynamique – organisation régulières de séminaires et de voyages apprenants.

Formée aux affaires internationales et européennes entre l’Angleterre et la France dans le cadre d’un double diplôme Sciences-Po Lille / Université du Kent, Marion a débuté sa carrière en plaidoyer et relations institutionnelles des organisations non gouvernementales, dans le secteur du commerce équitable (Label Max Havelaar France). Ses expériences sont aussi en lien avec les territoires, avec un passage en coopération décentralisée à l’échelle d’un conseil départemental.

Voir son profil Linkedin

Issue des sciences sociales, de l’histoire de l’art et de l’architecture, après diverses expériences dans la gestion de projets culturels et la production audiovisuelle, Camille a travaillé dans la communication au sein du groupe VINCI : depuis les grands projets à l’international jusqu’à La Fabrique de la Cité, think tank dédié à la prospective urbaine

Voir son profil Linkedin

Carla DONCESCU

Diplômée d’un master 2 en Economie du Développement à Panthéon-Sorbonne, et actuellement en formation alternance du Master 2 Relation Internationale et Action à l’Etranger dans la même Université, c’est à travers ces différents prismes et ses expériences à l’internationale qu’elle approche les problématiques de villes et territoires durables.

Voir son profil Linkedin

 

Manon EXBALIN

Diplômée d’un Master en sociologie de la communication, Manon a travaillé précédemment pour Greenpeace, la Mairie de Paris (en particulier pour venir en aide aux étudiants), et le Ministère de la Transition Ecologique (DGALN – Mission Communication).

Voir son profil Linkedin 

Géographe de formation (Université d’Etat de Saint-Pétersbourg), elle a débuté au poste de géographe économiste à l’Académie d’Économie Agricole (Russie), avant de poursuivre sa carrière en France, en tant qu’assistante administrative et comptable (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

Voir le profil Linkedin

Avant de rejoindre l’équipe FVD, il a occupé plusieurs postes dans la gestion des collectivités  locales. Allant d’élu et adjoint au maire de sa ville natale Besançon, chargé des relations universitaires et de la coopération internationale puis Directeur du Développement économique de la Ville de Pantin, pour ensuite être directeur de cabinet à Montreuil où il a notamment piloté la refonte en profondeur du projet urbain vers davantage d’écologie et de développement durable, Il continue son parcours en tant que Haut Responsable de la Résilience de la Ville de Paris.

Il promeut une vision holistique et systémique du développement durable et apporte son expérience/expertise en résilience territoriale et en transition écologique et sociale.

Voir son profil Linkedin

 

X