Mode sombre

NATURAL SQUARE

Une réalisation proposée par SAS ARKADEA

Bâtiments Conception Management et gouvernance Vie locale

Contributeur

Référent :  Aymeric DOCEUL
Contact : 

Descriptif

La résidence Natural Square est un programme immobilier assis sur 2 niveaux de sous-sol, répartis en 5 bâtiments de R+6 à R+11, représentant 275 logements (répartis en 40% accession libre, 7% accession sociale (VEB), 23% en Intermédiaire (VEB) et 30% de Logement social (VEB) et 100 m² de SDP de surface d’activité).

  • Historique : Un concours d’architecte a été organisé le 9 mars 2016 pour un rendu prévu le 26 mai 2016. Le lauréat a été désigné par le promoteur en collaboration avec l’aménageur et la métropole le 30 août 2016. Des ateliers de travail ont eu lieu entre septembre 2016 et janvier 2017 avec l’aménageur dans le but de déposer le PC avant fin mars 2017.
  • Superficie du terrain : 6.203 m²
  • Environnement : Le projet se situe dans un quartier en pleine mutation. Gerland constitue un quartier à part de l’agglomération lyonnaise, identifiable à son paysage urbain disparate : grandes emprises foncières (industrielles ou militaires), grands espaces ouverts liés au Rhône, bâtiments emblématiques, tissu résidentiel varié, nouvelles opérations urbaines.

Le projet se situe à proximité des transports en commun:
- Train : Gare TER Jean Macé (15 min à pied) carrefour de communication du Grand Lyon avec 5 000 voyageurs/jour, 3ème gare de Lyon et 10 mn de la gare et du quartier d’affaires de la Part-Dieu
- Métro : Ligne B - à 400 m de la station de métro J. Jaurès relié à la Part-Dieu en 4 arrêts.
- Tramway : Ligne T1 station ENS, Ligne T2 - Station Jean Macé
- Bus : Lignes C4, C7, C12, C14, 35, S3 et Zi6
- Voiture : à 5 min du périphérique Sud (liaisons A7, A6, A3, A42). Proximité immédiate du périphérique et de l’autoroute

 

Thématiques : 
  • Qualité du logement
  • Aménagement
  • Suivi de performance / Labels, normes et certificats
  • Renforcement du lien social et de la solidarité
Échelle : 
  • Bâtiment
  • Logement

Fiche d'identité

marker  Auvergne-Rhône-Alpes / Lyon
Type de territoire : 
  • Métropole
Date de livraison :  01/09/2021
Surface bâtie :  18.030 m² de SDP / SHAB : 16.383 m² logements + 100 m2 de commerce
Coût du projet :  30 000 K€ HT
Maîtrise d'ouvrage :  ARKADEA – Centre d’affaires Emergence 24 rue du Gouverneur Général Eboué 92130 Issy-les-Moulineaux
Maîtrise d'oeuvre :  Ateliers VERA et ASSOCIES Architectes (bâtiments 1, 2, 3 et 5) et Plage Arrière (bâtiment 4)

Distinctions

Labels / certifications :  Niveau « Effinergie+ » (-20% par rapport à la RT 2102) pour les 3 bâtiments VEB en social (Bâtiments 2, 3 et 4) - Niveau BEPOS pour les bâtiments en accession (Bâtiments 1 et 5) - NF HABITAT HQE

Évaluation du projet*

sur la base du déclaratif du contributeur

Critère n°1 : SOBRIÉTÉ

Notre projet est « jumeau » d’un projet voisin de bureaux (lot 10) occupé par RTE. Il a été décidé un grand cœur d’ilot commun et qu’aucune séparation physique (type clôture) ne viendrait cloisonner ce grand espace paysagé.

Il est prévu la récupération d’une partie des eaux pluviales de la parcelle sous la forme de bassins qui serviront grandement à arroser le jardin paysagé, aménagé en cœur d’îlot.

Non pas d’études particulières en ce sens mais utilisation du chauffage urbain en mode de chauffage et d’ECS et bacs à compost en cœur d’ilot disponibles pour les habitants.

Les bâtiments répondront aux exigences :

  • Niveau « Effinergie+ » (-20% par rapport à la RT 2102) pour les 3 bâtiments VEB en social (Bâtiments 2, 3 et 4)
  • Niveau BEPOS pour les bâtiments en accession (Bâtiments 1 et 5)
  • NF HABITAT HQE

Ce qui favorise principalement cet objectif de passivité voire même permet de l’obtenir et de le dépasser sur les deux bâtiments en BEPOS.

La notion C (Carbone) était encore peu présente en 2016/2017, années de sortie du projet.

Les bâtiments répondent aux exigences :

  • Niveau « Effinergie+ » (-20% par rapport à la RT 2102) pour les 3 bâtiments VEB en social (Bâtiments 2, 3 et 4)
  • Niveau BPOS pour les bâtiments en accession (Bâtiments 1 et 5)
  • NF HABITAT HQE

Ce qui favorise bien évidemment le confort d’usage du logement, des charges faibles, une qualité constructive importante et des frais d’entretien et de maintenance de la résidence raisonnables sur tous les termes.

Critère n°2 : INCLUSION

Ce projet a fait l’objet d’une consultation promoteur / Commune / Aménageur / architectes ce qui favorise l’intervention de presque tous les acteurs du développement urbain.

Oui le projet favorise la mixité sociale car il comporte une mixité de résidents en social, en LLI et en accession à la propriété à différents niveaux (accession sociale et accession libre).

Oui le projet favorise la mixité sociale car il comporte une mixité de résidents en social, en LLI et en accession à la propriété à différents niveaux (accession sociale et accession libre).

Il a été mis en place un habitat participatif, en relation avec l’association Habitat & Partage, en tant qu’assistant à Maîtrise d’Usage, qui a fait le lien entre les habitants, le promoteur et le syndic de copropriété.

Critère n°3 : RÉSILIENCE

Non pas à ma connaissance lors du concours.

Oui le projet a fait l’objet d’une conception BIM niveau 1.

Critère n°4 : CRÉATIVITÉ

En termes d’emplois, ce projet a fait travailler plus d’une centaine de personnes au sein d’entreprises locales sur le chantier ainsi qu’un travail intérimaire important.

Il a de surcroît sollicité de nombreux prestataires extérieurs dans le cadre de la fourniture des matériaux et produits du chantier.

Social :
Habitat participatif via une association locale Habitat et Partage Beaucoup de locaux communs de rassemblement des habitants : rooftop, terrasses partagée

Technique :
Projet BEPOS sur les deux bâtiments en accession. Voitures électriques en auto partage de copropriété.
Boîtes aux lettre connectées et réservation des locaux communs de la copropriété (chambre d’hôte, rooftop commun…) via un prestataire et une application mobile.

Critère n°5 : POTENTIEL DE RÉPLICABILITÉ

Ce type de projet est tout à fait réplicable ailleurs, de par son organisation variée qui peut être modulée à foison et la variété de ses habitants.

Sur une échelle programmatique même plus modeste, sur un autre territoire mais en intégrant désormais peut être en plus un objectif C.

Formée aux affaires internationales et européennes entre l’Angleterre et la France dans le cadre d’un double diplôme Sciences-Po Lille / Université du Kent, Marion a débuté sa carrière en plaidoyer et relations institutionnelles des organisations non gouvernementales, dans le secteur du commerce équitable (Label Max Havelaar France). Ses expériences sont aussi en lien avec les territoires, avec un passage en coopération décentralisée à l’échelle d’un conseil départemental.

Voir son profil Linkedin

Issue des sciences sociales, de l’histoire de l’art et de l’architecture, après diverses expériences dans la gestion de projets culturels et la production audiovisuelle, Camille a travaillé dans la communication au sein du groupe VINCI : depuis les grands projets à l’international jusqu’à La Fabrique de la Cité, think tank dédié à la prospective urbaine

Voir son profil Linkedin

Carla DONCESCU

Diplômée d’un master 2 en Economie du Développement à Panthéon-Sorbonne, et actuellement en formation alternance du Master 2 Relation Internationale et Action à l’Etranger dans la même Université, c’est à travers ces différents prismes et ses expériences à l’internationale qu’elle approche les problématiques de villes et territoires durables.

Voir son profil Linkedin

 

Manon EXBALIN

Diplômée d’un Master en sociologie de la communication, Manon a travaillé précédemment pour Greenpeace, la Mairie de Paris (en particulier pour venir en aide aux étudiants), et le Ministère de la Transition Ecologique (DGALN – Mission Communication).

Voir son profil Linkedin 

Géographe de formation (Université d’Etat de Saint-Pétersbourg), elle a débuté au poste de géographe économiste à l’Académie d’Économie Agricole (Russie), avant de poursuivre sa carrière en France, en tant qu’assistante administrative et comptable (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

Voir le profil Linkedin

Avant de rejoindre l’équipe FVD, il a occupé plusieurs postes dans la gestion des collectivités  locales. Allant d’élu et adjoint au maire de sa ville natale Besançon, chargé des relations universitaires et de la coopération internationale puis Directeur du Développement économique de la Ville de Pantin, pour ensuite être directeur de cabinet à Montreuil où il a notamment piloté la refonte en profondeur du projet urbain vers davantage d’écologie et de développement durable, Il continue son parcours en tant que Haut Responsable de la Résilience de la Ville de Paris.

Il promeut une vision holistique et systémique du développement durable et apporte son expérience/expertise en résilience territoriale et en transition écologique et sociale.

Voir son profil Linkedin

 

X