Mode sombre

Actus de la DAEI – Décembre

Club ADEME International - bilan et perspectives

Le Club ADEME International (CAI) a organisé sa rencontre semestrielle le 5 décembre pour faire le bilan des actions menées pendant l’année 2023 (présence du Club sur les salons Pollutec (octobre) et Rebuild Ukraine (novembre) ; pistes de coopération internationale, notamment dans le domaine de la ville durable avec l’Égypte ou dans le secteur des déchets avec l’Arabie Saoudite).

En 2024 l’ADEME définira une nouvelle stratégie européenne et internationale et une nouvelle stratégie entreprises, pour lesquelles le CAI jouera un rôle important dans leurs accompagnements et mises en œuvre. En parallèle, l’ADEME a annoncé la mise en place de nouvelles plateformes afin d’accompagner tous types d’acteurs dans la transition écologique (plateforme transition écologique des entreprises et plateforme ADEME Académie) ainsi que le lancement d’un appel à projets qui vise à renforcer la prise en compte de la transition écologique dans les initiatives multilatérales internationales.

ADEME : lancement d'une étude sur l'adaptation au changement climatique

Logo de l'ademe

L’ADEME a lancé, en lien avec deux cabinets (EuroConsulting Group et Oliver Wyman) une étude sur l’adaptation au changement climatique, en vue de déployer une assistance à quatre pays d’Asie et d’Afrique sub-saharienne en la matière, à partir des vulnérabilités propres à chacun, des besoins spécifiques identifiés, et de critères de sélections de pays prioritaires (politiques, économiques, techniques). Un comité de pilotage, associant l’ADEME, le MTECT et l’AFD, a ainsi sélectionné l’Inde, l’Indonésie, le Sénégal et l’Afrique du sud. Les agents du MTECT en poste dans les ambassades qui suivent les quatre pays concernés seront associés au lancement des travaux de cette étude.

Appel d'offre pour la construction d'une promenade urbaine en Grèce

Appel d’offre pour la construction d’une promenade urbaine avec piste cyclable sur la côte qui mène au site de Cap Sounion, financé par le fonds NexGeneration EU. La promenade urbaine traversera 6 municipalités, avec un budget pour le projet qui s’élève à 19 M euros.

Le projet, qui comprend la construction d’un réseau unifié de voies cyclables et piétonnes, concerne l’unification du littoral urbain de la région de l’Attique, qui s’étend de la municipalité de Kallithea à l’hôtel de ville de la municipalité de Vari-Voula-Vouliagmeni. La longueur estimée du projet que HRADF entreprendra en collaboration avec le ministère de l’environnement et de l’énergie, la région de l’Attique, les municipalités de la région et la Hellenic Public Properties Co (HPPC), s’élève à 12 km.

Pour plus d’informations :  [email protected] Arnaud ZERKOVITZ, Directeur Business France en Grèce. 

Agences de l'eau : nouvel appel à projets « Eau et Solidarités internationales »

Les six agences de l’eau ont ouvert le 1er septembre 2023 la deuxième édition de l’appel à projets « Eau et solidarité internationale » qui prendra fin le 15 mars 2024.

Doté d’une enveloppe globale de 2 millions d’euros, il vise à faire émerger des projets d’accès à l’eau et à l’assainissement dans des bassins étrangers où les agences soutiennent des programmes de développement de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE). 16 bassins sont ciblés, prioritairement au Bénin, Togo, Sénégal-Guinée-Mauritanie, à Madagascar, au Cambodge et Laos. Collectivités territoriales ou associations de solidarité internationale sont invitées à déposer leurs projets afin de bénéficier d’une subvention pouvant couvrir jusqu’à 70 % de l’assiette éligible. Le jury se tiendra en juin 2024, les subventions seront attribuées avant la fin 2024.

Chine, Inde, Cote d'Ivoire : programme des jeunes architectes et urbanistes

Photo : AFEX
Photo : AFEX

Ce programme permet d’accueillir chaque année une délégation de 5 à 10 architectes et urbanistes qui se forment au savoir-faire français en matière de ville durable, en travaillant au sein d’agences d’architecture françaises durant deux mois et demi. Le MTECT accueillera le 2 octobre prochain la nouvelle promotion des urbanistes chinois, après une pause due à la COVID.

Le MTECT a lancé également, en lien avec l’AFEX, le ministère de la Culture, l’École d’architecture de Paris la Villette et l’ambassade de France en Inde, le programme des jeunes architectes et urbanistes indiens (programme YUDAP). Le MTECT a accueilli le 15 septembre sa 7éme promotion qui sera en France jusqu’à la fin du mois de février 2024, au sein d’agences d’architecture membres de l’AFEX.

Le programme s’est élargi depuis l’année dernière avec l’accueil de la première promotion de jeunes architectes de Côte d’Ivoire en France (programme JACIF). La promotion ivoirienne a terminé sa formation à la fin du mois d’août. Des discussions sont en cours pour renouveler le programme ivoirien, ou bien l’élargir à d’autres pays africains pour le mois de mars 2024.

Afrique du Sud : transition énergétique

Une délégation sud-africaine de la Presidential Climate Commission (PCC), commission présidentielle de coordination de la transition climatique en Afrique du Sud a effectué une visite en France du 20 au 23 septembre. Cette visite a permis de mettre en valeur le soutien de la France au JETP (Just Energy Transition Partnership) et de présenter le modèle français de transition énergétique et de valoriser l’expertise privée qui pourrait être mobilisée en Afrique du Sud.

La délégation a visité le Bassin minier du Nord-Pas de Calais, territoire de 120 km, classé depuis 2012 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre de « paysage culturel évolutif vivant ». L’évolution du Bassin minier du Nord-Pas de Calais se présente comme un modèle de restructuration urbaine, sociale, économique et écologique réussie pouvant inspirer la transition en Afrique du Sud.

Les visites se sont poursuivies à Paris, avec notamment des séquences au MTECT sur la SNBC et la décarbonation des bâtiments, une séquence économique avec les entreprises ainsi qu’un échange avec RTE.

41ème Atelier international de Cergy-Pontoise – 20 septembre

Photo : Les Ateliers planning and urban design

Nos ministères ont accueilli, le 20 septembre, le jury des ateliers de maîtrise d’œuvre urbaine de Cergy, présidé par Pierre-André Périssol (ancien ministre du logement et maire de Moulins). L’atelier francilien « Métamorphoses : villes et territoires recomposés face aux défis climatiques » s’inscrit dans la continuité des réflexions menées par les ateliers sur l’adaptation des territoires face aux changements climatiques et sur le développement de villes plus inclusives, productives et résilientes. L’atelier a réuni une équipe pluridisciplinaire bénévole de 15 jeunes professionnels de l’urbanisme venant du monde entier (Mexique, Algérie, Grèce, Argentine, Suisse, Afrique du Sud, Japon, Maroc, Inde). Pour sa part, le jury composé d’élus, de représentants du pôle ministériel, d’établissement public, de Grand Paris Aménagement, d’ADP, de la Caisse des Dépôts a échangé sur la manière de replacer l’eau au cœur des politiques d’aménagement urbain, de placer l’habitant au cœur des métamorphoses et de développer des territoires urbains plus diversifiés. Le prochain Atelier devrait se dérouler en Inde en 2024.

3ème Conférence des Nations Unies sur l’Océan – UNOC – Nice, 9 - 14 juin 2025

La 3ème Conférence des Nations Unies sur l’Océan (UNOC), qui se tiendra à Nice en juin 2025, est conjointement organisée par les gouvernements de la France et du Costa Rica. Elle fait suite aux deux premières éditions, de New York en juin 2017 et de Lisbonne en juin 2022.

L’objectif de cette conférence est de trouver des solutions concrètes pour mettre en œuvre le 14ème objectif de développement durable, qui vise à « conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable ».

L’UNOC 3 s’articulera autour de trois objectifs :

(i) plaider pour l’aboutissement des processus multilatéraux liés à l’océan, directement (i.e. entrée en vigueur de l’accord BBNJ) ou indirectement (i.e. négociation du traité contre la pollution plastique) et pour consolider voire rehausser le niveau d’ambition pour la protection de l’océan ;

(ii) mobiliser et renforcer les financements pour la réalisation de l’ODD 14 et le soutien à la finance et l’économie bleue ;

(iii) renforcer et mieux diffuser des connaissances liées aux sciences océaniques pour une meilleure prise de décisions.

3 évènements complémentaires seront organisés à Nice et Monaco en amont de la Conférence (entre le 5 et 8 juin 2025) :

– un Congrès « One Ocean Science » de 3 jours réunissant près de 3 000 chercheurs ;

– un forum dédié à l’économie bleue et au financement de la protection des océans, organisé à et avec la Principauté de Monaco ;

– un Sommet spécial sur les villes et régions côtières et leur résilience face au changement climatique et à l’élévation du niveau de la mer.

La Conférence devrait ensuite lancer des initiatives transformatrices dans des domaines critiques par le biais de dix panels d’action de haut niveau (chefs d’État et de gouvernement) sur les océans.

Salon Pollutec : participation des opérateurs du MTECT/MTE/SEMer – Lyon, 10-13 octobre

Le salon Pollutec, qui s’adresse aux professionnels, entreprises, industriels et collectivités territoriales, qui viennent y chercher des solutions environnementales et énergétiques, s’est tenu à Lyon du 10 au 13 octobre. Ce rendez-vous référence des acteurs de l’environnement et de la transition écologique a réuni plus de 2 000 exposants français et internationaux autour de 11 secteurs d’exposition inscrits dans le périmètre d’intervention du MTECT/MTE/SEMer (gestion des déchets, gestion de l’eau, énergie et efficacité, ville et bâtiments durables, prévention des risques, etc.)

Nos partenaires et opérateurs (ADEME, BRGM, INERIS, CEA) présents ont accueilli des délégations, notamment de pays d’Afrique, de Chine et du Canada, ministérielles et privées. Le Club ADEME International a ainsi pu valoriser les activités des entreprises du Club. Tenerrdis (pôle de compétitivité de la transition énergétique) a reçu des délégations tunisiennes et libyennes et va poursuivre les échanges via des projets et des collaborations.

CSTB : accueil d’une délégation chinoise du MoHURD - 17 octobre

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord signé entre le MTECT/MTE et le MoHurd (ministère du logement et développement urbain et rural), le CSTB a accueilli une délégation chinoise de ce Ministère.

Deux visites de laboratoires du CSTB ont été organisées :

  • Le laboratoire « Isolation » en raison de ses travaux sur les matériaux biosourcés (pailles, laine de mouton, etc. facilement disponibles en milieux ruraux). ;
  • La plateforme d’essais au feu « Vulcain » qui a particulièrement impressionné la délégation qui n’avaient jamais vu un équipement d’une telle envergure pour réaliser les tests liés au feu.

La délégation a souhaité aborder de nombreux sujets : stratégies de priorisation, modes de financements, contrôle qualité, ainsi que des questions spécifiques sur le PLU et les règlements en France.

Brésil : coopération dans le domaine de l’eau

L’OiEau, le Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP) et le MTECT ont conjointement accueilli trois délégations brésiliennes en visite d’études pour un échange d’expériences sur la reconquête de la qualité des ressources en eau dans le bassin de la Seine francilienne : (1) une délégation de l’État de Rio, menée par son Vice-gouverneur et Secrétaire pour l’environnement et le développement durable et le Président Directeur Général de la compagnie d’eau CEDAE ; (2) une délégation de l’Agence régulatrice de l’assainissement de base de l’État de Rio ; et (3) une délégation fédérale avec à sa tête le Secrétaire à l’eau et à l’assainissement du Brésil, M. Leonardo Picciani.

L’accueil de ces délégations fut l’occasion d’échanger sur le défi que représente la limitation des rejets polluants dans les cours d’eau du bassin ainsi que l’effet accélérateur de l’accueil des Jeux Olympiques dans le déploiement d’investissements colossaux pour des solutions ambitieuses et des techniques innovantes. Ce fut également une opportunité de valoriser l’expertise française en matière de collecte et de traitement des eaux usées, de gestion des eaux pluviales et prévention des inondations urbaines associées, de développement et de renforcement de système d’information sur l’eau et techniques de suivi des ressources en eau. Les délégations ont exprimé leur souhait de poursuivre la coopération technique sur ces sujets d’intérêt commun.

About Solène

Mission Officer, Working Group, and Projects. Student at the Urban School of Sciences Po Paris, focusing on the ecological transition of cities.

About Quentin

Motivated by climate issues and planetary boundaries, Quentin decided to study land use planning at the Ecole Nationale des Ponts et Chaussées. His experience in associative field at the Fresque du Climat, helped him to better understand the stakes of the ecological bifurcation. Between his native Haute-Savoie and his home town Rennes, where he gained expertise in mobility and sustainable agriculture, he is now based in Paris to deploy the Sustainable City by France’s territorial workshops throughout the country.

About Alice

After five years’ study at Sciences Po Lyon, with a specialization in territorial transitions, Alice joined Sustainable City by France (France Villes et territoires Durables). She actively contributes to the deployment of the association’s territorial workshops and working groups.
See her LinkedIn profile 
Photo-circulaire-tara

Currently studying as a second-year Master’s student in International Relations at University Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Tara holds a Bachelor’s degree from INALCO, with a double-major in Hindi language, and International relations / Environmental studies. Her work with us is in line with her former experiences at UNESCO and the Ministry of Europe and Foreign Affairs, thus deepening her professional expertise in the field of environmental diplomacy and international cooperation for sustainable development.

See her LinkedIn profile

Photo-circulaire-carla

She holds a Master’s degree in Development Economics from the Panthéon-Sorbonne University and is currently studying for a Master’s degree in International Relations and Action Abroad at the same university. She approaches the problems of sustainable cities and territories through these different perspectives and her international experiences.

About Isabelana

Isabelana is a Mexican journalist who holds a Master’s degree in Digital Communication and Data Analysis from the Sorbonne University. She previously worked in communication and press relations in the cultural sector in France and Mexico. Today, she is interested in ecological actions and solutions to preserve the environment and the biodiversity.

About Camille

camille photo
With a background in social sciences, art history and architecture, Camille has worked in communication within the VINCI group: from major international projects to La Fabrique de la Cité, a think tank dedicated to urban foresight.

About Alexandra

A geographer by training (Saint Petersburg State University), she started as a geographer and economist at the Academy of Agricultural Economics (Russia), before pursuing her career in France as an administrative and accounting assistant (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

About Marion

Trained in international and European affairs between England and France as part of a double degree at Sciences-Po Lille / University of Kent, Marion started her career in advocacy and institutional relations of non-governmental organisations, in the fair trade sector (Max Havelaar France label). Her experiences are also linked to territories, with a passage in decentralised cooperation at the level of a departmental council.

About Sébastien

Before joining the SCbF team, he held several positions in local government management. From elected official and deputy mayor of his native city Besançon, in charge of university relations and international cooperation, to Director of Economic Development of the City of Pantin, to Chief of staff in Montreuil – where he notably piloted the in-depth redesign of the urban project towards more ecology and sustainable development – he continued his career as Senior Resilience Officer of the City of Paris.
He promotes a holistic and systemic vision of sustainable development and brings his expertise in territorial resilience, ecological and social transition.
X