Mode sombre

Résidence Paris Nation

Une réalisation proposée par Bouygues Construction

Bâtiments Vie locale

Contributeur

Référent :  Virginie Alonzi, Directrice de la Prospective Bouygues Construction
Contact : 

V.ALONZI@bouygues-construction.com

Descriptif

Cette opération consiste en la construction de 13 logements en structure bois et un logement en rénovation dans une cour intérieure, au cœur d’une résidence à Paris 12ème.

Ces logements font office d’un projet qui se soucie de l’empreinte carbone qu’il va engendrer. Il est donc essentiel de travailler sur l’origine des matériaux afin de limiter le bilan carbone et d’aller vers le choix de matériaux biosourcés à l’origine d’emplois non délocalisables. Appuyées sur une trame de base en poteaux et poutres bois, les façades sont un assemblage d’éléments menuisés, modules préfabriqués, manipulables et légers.

Au rez-de-chaussée, un premier appartement de type T2 est desservi par le jardin sur le côté Sud. Un accès par le porche conduit aux autres appartements où une cour permet la desserte des autres lots. L’accès au deuxième niveau se fait par cette même cour où un escalier et des coursives viennent desservir les appartements pourvus de balcons sur les façades Est et Ouest.

Le deuxième niveau se dessert de la même manière et vient offrir 4 duplex, également pourvus de balcons sur les façades Est et Sud. Au dernier niveau, chaque logement bénéficie de balcons filant sur la totalité des façades Est, Sud et Ouest.

Thématiques : 
  • Construction
  • Qualité du logement
  • Matériaux
  • Renforcement du lien social et de la solidarité
Échelle : 
  • Bâtiment

Fiche d'identité

marker  Île-de-France / Paris
Type de territoire : 
  • Métropole
Date de livraison :  01/10/2020
Surface bâtie :  716m²
Coût du projet :  3 300 000 euros
Maîtrise d'ouvrage :  Gecina 16 rue des Capucines 75084 Paris Cedex 02 Tél. 01 40 40 50 50
Maîtrise d'oeuvre :  MARS Architectes 226 rue Saint Denis 75002 Paris Tél. 01 40 28 00 69
Partenaires associés :  Bouygues Bâtiment Ile-de-France, SCYNA 4, Sylva Conseil, AXPACAAL, TEAMOR, VPEAS, Agence Lignes, Alternative, BTP Consultant, Technosol

Distinctions

Labels / certifications :  HQE NF Habitat excellent Biosourcé niveau 3 Biodiver-city Plan Climat de la ville de Paris
Concours / récompenses :  EU Mies Award 22 Nominee Plan Climat de la ville de Paris

Médias

Évaluation du projet*

sur la base du déclaratif du contributeur

Critère n°1 : SOBRIÉTÉ

Le projet est issu d’une étude missionnée par GECINA et réalisé par MARS Architectes pour révéler les constructibilités de l’ensemble de son patrimoine parisien, rendues possibles par la libération du COS, la loi Allure et la loi Dufflot. Ce projet de 14 logements collectifs s’inscrit dans le cadre de cette étude, et est situé en cœur d’îlot au sein d’un ensemble immobilier construit dans les années 70. Ce projet permet donc de faire le meilleur usage possible du foncier de la parcelle en créant 14 logements collectifs sans générer d’artificialisation des sols.

L’empreinte carbone des matériaux est au cœur de la réflexion du projet, pensé pour favoriser les matériaux biosourcés à l’origine d’emplois non délocalisables. Appuyées sur une trame de base en poteaux et poutres bois, les façades sont un assemblage d’éléments menuisés, modules préfabriqués, manipulables et légers.

Mis à part les qualités intrinsèques du bois (stockage de CO2…), le respect des délais, la précision de la préfabrication, la qualité de formation des compagnons charpentier, ce choix s’impose dans la conception d’une architecture rationnelle et modulaire à même de proposer un regard particulier sur la mise en œuvre et la valorisation des matériaux. Le bois permet aussi une rationalisation constructive et la modularité proposée. Cette projection d’une structure modulaire va dans le sens de la mutabilité des immeubles en concevant des plateaux libres pouvant changer durant la vie de l’édifice. Le monde de la construction bois en plein développement démontre une grande capacité d’innovation : ici, une conception et fabrication via des modèles BIM, préfabrication sur mesure en atelier, optimisation des éléments de structure (poids, dimensions,), engins de levages adaptés aux contraintes de site. Ainsi, ce projet a nécessité une méthodologie innovante toute particulière alliant ingénierie de pointe et savoir-faire.

L’efficacité énergétique est au cœur du projet, comme l’attestent les labels obtenus : HQE NF Habitat niveau excellent, plan climat de la ville de Paris.

Les balcons abritent les volets et les menuiseries en bois des intempéries, en les conservant en retrait, et facilitant ainsi l’entretien du bois.

Critère n°2 : INCLUSION

NC

NC

NC

Le projet a permis de réaménager le jardin au cœur de la résidence en apportant plus de végétation, améliorant dès lors l’image de la résidence. Aucune étude n’a toutefois été réalisée à notre connaissance pour recueillir les retours d’expérience des usagers.

Critère n°3 : RÉSILIENCE

NC

NC

Critère n°4 : CRÉATIVITÉ

Dans le cadre de WeWood, nous mettons toute l’intelligence de Bouygues Construction sur l’ensemble de sa chaîne de valeur au service de la construction bois et nous nous inscrivons dans une démarche globale de la promotion de la construction bois auprès des acteurs de la filière et des pouvoirs publics. WeWood, c’est une ambition forte ; celle de construire d’ici 10 ans 30% de nos opérations en bois. Ce projet participe donc au développement de la filière bois et à la montée en compétence de l’ensemble des acteurs locaux sur ce mode constructif bois.

NC

Critère n°5 : POTENTIEL DE RÉPLICABILITÉ

La construction bas carbone bois-paille fait l’objet de retours d’expérience systématique chez Bouygues Construction en vue de sa réplicabilité dans le cadre de WeWood.

Avec WeWood, Bouygues Bâtiment Ile-de-France inscrit la construction bois et biosourcée au cœur de sa stratégie. Favoriser le bois dans nos réalisations participe à réduire l’empreinte carbone de notre activité et à offrir des bâtiments plus vertueux avec un meilleur confort de vie. Le projet de la résidence paris-Nation s’inscrit dans cette stratégie de réplicabilité plus large des modes constructifs bois.

Photo-circulaire-carla

She holds a Master’s degree in Development Economics from the Panthéon-Sorbonne University and is currently studying for a Master’s degree in International Relations and Action Abroad at the same university. She approaches the problems of sustainable cities and territories through these different perspectives and her international experiences.

photo-isabelana

Isabelana is a Mexican journalist who holds a Master’s degree in Digital Communication and Data Analysis from the Sorbonne University. She previously worked in communication and press relations in the cultural sector in France and Mexico. Today, she is interested in ecological actions and solutions to preserve the environment and the biodiversity.

camille-waintrop-boyon-fvd

With a background in social sciences, art history and architecture, Camille has worked in communication within the VINCI group: from major international projects to La Fabrique de la Cité, a think tank dedicated to urban foresight.

A geographer by training (Saint Petersburg State University), she started as a geographer and economist at the Academy of Agricultural Economics (Russia), before pursuing her career in France as an administrative and accounting assistant (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

Trained in international and European affairs between England and France as part of a double degree at Sciences-Po Lille / University of Kent, Marion started her career in advocacy and institutional relations of non-governmental organisations, in the fair trade sector (Max Havelaar France label). Her experiences are also linked to territories, with a passage in decentralised cooperation at the level of a departmental council.

sebastien-maire

Before joining the SCbF team, he held several positions in local government management. From elected official and deputy mayor of his native city Besançon, in charge of university relations and international cooperation, to Director of Economic Development of the City of Pantin, to Chief of staff in Montreuil – where he notably piloted the in-depth redesign of the urban project towards more ecology and sustainable development – he continued his career as Senior Resilience Officer of the City of Paris.

He promotes a holistic and systemic vision of sustainable development and brings his expertise in territorial resilience, ecological and social transition.

X