Mode sombre

La Filature

Une réalisation proposée par PUCA

Bâtiments Conception Vie locale

Contributeur

Référent :  David Tourdot, Directeur de la Communauté de Communes Rahin et Chérimont
Contact : 

ccrahincherimont@wanadoo.fr

Descriptif

L’enclave usinière de la Filature a été saisie par la Communauté de Communes comme une opportunité pour développer des activités de services aux entreprises, de nouveaux services à la personne dans les domaines du sport, de la culture, des loisirs et du tourisme. Le projet d’aménagement du site a permis de penser cette friche comme un espace porteur d’innovations, un territoire d’avenir, en prenant en compte les spécificités des héritages des lieux pour les accorder à la "vie moderne". À ce titre il n’y a pas une filature mais une multiplicité d’interventions [une par programme] qui coordonnent notamment les financements déjà fléchés et des opportunités à ne pas manquer. Le portage foncier a été entièrement assumé par la CCRC, qui ne disposait pas de la possibilité de recourir à un Etablissement Public Foncier ou un aménageur à l'époque.

La première séquence de travaux livrée en juillet 2017 rassemble: salle de sport, locaux pour artisans, studios de répétition pour musiciens, salle d’exposition, halle couverte, belvédère en lien avec la Chapelle Notre Dame du Haut de Le Corbusier, prairies des manifestations, tiers-lieu numérique avec espace de coworking et fablab.

La seconde séquence a assuré à partir de 2019 la livraison d’une micro brasserie avec espace de restauration et de nouveaux ateliers.

La troisième phase en cours vise à engager la création de la continuité de la voie verte, d’une halte vélo, d’une cuisine en circuit court, et de l'aménagement des terrains nus (5 hectares) pour des logements mixtes et des services.

Thématiques : 
  • Construction
  • Aménagement
  • Espaces publics et espaces verts
  • Culture et loisirs
  • Commerces
  • Renforcement du lien social et de la solidarité
Échelle : 
  • Bâtiment

Fiche d'identité

marker  Bourgogne-Franche-Comté / Ronchamp
Type de territoire : 
  • < 20 000 habitants
Date de livraison :  13/11/2020
Surface bâtie :  9200 m²
Coût du projet :  7,1 M €HT
Maîtrise d'ouvrage :  CCRahin et Chérimont (CCRC) : ccrahincherimont@wanadoo.fr
Maîtrise d'oeuvre :  Atelier Cité Architecture : atelier@citearchitecture.fr
Partenaires associés :  Europe (FEDER-FEADER), Etat (DETR, FNADT, FNADT Massif des Vosges, FMM, ADEME, Agence de l’Eau), Région, Département, Ligue de Football Amateur, PNR des Ballons des Vosges en AMO et appui technique, DDT, ABF, DRAC, ADEME, CAUE, CNV

Distinctions

Labels / certifications :  2018 LABEL ÉCOQUARTIER PHASE 2
Concours / récompenses :  2018 PALMARÈS ARCHITECTURE BOURGOGNE FRANCHE COMTÉ : PRIX DU PUBLIC 2017 MENTION SPÉCIALE AU PRIX UNSFA 2016 PRIX ART URBAIN ROBERT AUZELLE LAURÉAT CATÉGORIE « ENVIRONNEMENT » 2019 RUBAN DU PATRIMOINE

Médias

Évaluation du projet*

sur la base du déclaratif du contributeur

Critère n°1 : SOBRIÉTÉ

Les contraintes économiques ont permis de penser les enjeux environnementaux en évitant d’affirmer un point de vue trop techniciste qui aurait entraîné des coûts de construction et de maintenance disproportionnés. Les réponses environnementales ont privilégié la frugalité des moyens mis en œuvre:

  •  Aménagement du site existant et ouverture de l’enclave usinière,
  • Déconstruction et gestion des déblais sur site,
  • Reconstitution de la continuité écologique et du boisement endémique que la filature avait interrompu,
  • Perméabilisation des sols et gestion alternative des eaux pluviales par l’aménagement d’un réseau de noues et de prairies,
  • Aménagement de l’ancien canal usinier en voie verte,

Réutilisation des matériaux pour créer le belvédère, noues, chaufferie bois

  •  Mise en place d’un réseau de chaleur alimenté par une production locale de plaquettes forestières,
  • Isolation performante des bâtiments pour limiter la consommation d’énergie : objectifs réhabilitation 70 kWh/m² an et neuf 50 kWh/m²,
  • Économie d’énergie et respect de la biodiversité par la mise en œuvre d’un éclairage public intelligent à détection automatique.

NC

Critère n°2 : INCLUSION

NC

NC

NC

La Filature appartient à son territoire, et ses habitants se l’approprient progressivement. La multiplicité et la complémentarité des programmes, ainsi que la volonté d’ouvrir le site au public dès son acquisition, et cela y compris durant le chantier, ont permis d’inscrire la Filature dans la géographie de la Communauté de Communes. Pour s’en convaincre, il suffit de se rendre sur le site et de constater le foisonnement des activités et des publics.

Critère n°3 : RÉSILIENCE

NC

NC

Critère n°4 : CRÉATIVITÉ

La Filature assemble sur un même site une dizaine de programmes : locaux d’activités, siège de la communauté de communes, salle multi-activités, brasserie, salle d’exposition, studios de répétition, etc..

Cette mixité contribue à une dynamique locale socio économique que culturelle.

NC

Critère n°5 : POTENTIEL DE RÉPLICABILITÉ

NC

Photo-circulaire-carla

She holds a Master’s degree in Development Economics from the Panthéon-Sorbonne University and is currently studying for a Master’s degree in International Relations and Action Abroad at the same university. She approaches the problems of sustainable cities and territories through these different perspectives and her international experiences.

photo-isabelana

Isabelana is a Mexican journalist who holds a Master’s degree in Digital Communication and Data Analysis from the Sorbonne University. She previously worked in communication and press relations in the cultural sector in France and Mexico. Today, she is interested in ecological actions and solutions to preserve the environment and the biodiversity.

camille-waintrop-boyon-fvd

With a background in social sciences, art history and architecture, Camille has worked in communication within the VINCI group: from major international projects to La Fabrique de la Cité, a think tank dedicated to urban foresight.

A geographer by training (Saint Petersburg State University), she started as a geographer and economist at the Academy of Agricultural Economics (Russia), before pursuing her career in France as an administrative and accounting assistant (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

Trained in international and European affairs between England and France as part of a double degree at Sciences-Po Lille / University of Kent, Marion started her career in advocacy and institutional relations of non-governmental organisations, in the fair trade sector (Max Havelaar France label). Her experiences are also linked to territories, with a passage in decentralised cooperation at the level of a departmental council.

sebastien-maire

Before joining the SCbF team, he held several positions in local government management. From elected official and deputy mayor of his native city Besançon, in charge of university relations and international cooperation, to Director of Economic Development of the City of Pantin, to Chief of staff in Montreuil – where he notably piloted the in-depth redesign of the urban project towards more ecology and sustainable development – he continued his career as Senior Resilience Officer of the City of Paris.

He promotes a holistic and systemic vision of sustainable development and brings his expertise in territorial resilience, ecological and social transition.

X