Mode sombre

Colocation Ages & Vie de Baccarat

Une réalisation proposée par AFEP

Bâtiments Réseaux Vie locale

Contributeur

Référent :  William Quinty
Contact : 

williamquinty@agesetvie.com

Descriptif

A BACCARAT, Ages & Vie a construit rue du Pré Colombier, sur un terrain d’environ 2600m², deux maisons adaptées aux personnes âgées dépendantes. La colocation est au cœur du dispositif Ages & Vie : dans un cadre de vie à taille humaine, apaisant, sécurisant et intergénérationnel, des personnes ne pouvant (ou ne voulant) plus demeurer seules, peuvent rester dans leur commune (dans un vrai chez soi) et bénéficier d’un accompagnement personnalisé 24h/24 : aide au lever, au coucher, toilette, ménage, linge, animation, et repas faits maisons.

Les colocations Ages & Vie sont de « vraies maisons » d’environ 380m², avec toutes les pièces de vie que l’on trouve habituellement. L’espace commun (environ 80m²) comprend un salon, une salle à manger et une cuisine, où les repas sont préparés quotidiennement, les menus sont choisis en concertation avec les colocataires. Les espaces privatifs (environ 30m²) sont composés d’une chambre/séjour, d’une salle d’eau, et d’une entrée privative avec terrasse. On peut y vivre en couple, avec un animal de compagnie et même apporter ses meubles (si on le souhaite). Ce dispositif mêlant architecture bienveillante et organisation à taille humaine (seulement 8 chambres par colocation) est un choix optimum ; une solution qui protège sans isoler.

Thématiques : 
  • Construction
  • Transport de personnes
  • Logistique et approvisionnement
  • Santé
  • Renforcement du lien social et de la solidarité
Échelle : 
  • Bâtiment

Fiche d'identité

marker  Grand Est / Baccarat
Type de territoire : 
  • < 20 000 habitants
Date de livraison :  11/09/2020
Surface bâtie :  943m²
Coût du projet :  2 000 000 €
Maîtrise d'ouvrage :  Ages & Vie Habitat 3 Rue Armand Barthet 25000 Besançon
Maîtrise d'oeuvre :  Cavey Ingénierie Bâtiment 14b rue Lafayette 25000 Besançon
Partenaires associés :  Mairie de Baccarat et Département de Meurthe et Moselle

Distinctions

Labels / certifications :  NF HABITAT HQE cotation Très Performant

Médias

Évaluation du projet*

sur la base du déclaratif du contributeur

Critère n°1 : SOBRIÉTÉ

La conception et l’implantation de notre construction résulte d’un compromis entre densité urbaine et espaces verts. Pour limiter l’extension urbaine, favoriser les services de proximité et les modes de transports doux nous avons fait le choix de situer notre projet au cœur de la ville dans un quartier historique.

Une analyse ACV a été conduite, elle a permis de sélectionner des matériaux garantissant un faible impact environnemental et une bonne performance énergétique tout en augmentant le confort de nos occupants.

  • Utilisation de pompes à chaleurs, matériaux recyclables, utilisation de bois FCS et PEFC
  • Engagement des constructeurs sur une charte chantier propre
  • Au travers de notre démarche de certification HQE, c’est le premier pas qui mène la neutralité carbone et à la passivité énergétique

Nous suivons nos consommations énergétiques, nous avons opté pour des systèmes performants garantissant une consommation et un entretien limité.

Nous mettons également en place une GMAO, permettant un suivi et une rationalisation de nos interventions de maintenances préventives et curatives.

Critère n°2 : INCLUSION

Le projet a été construit en partenariat avec la mairie et grâce au soutien du Conseil Départemental de la Meurthe-et-Moselle. Il répond une demande forte de la population locale.

La conception/réalisation s’appuie également sur notre guide de conception, ouvrage qui se nourrit de 12 ans de retour d’expériences, remontées du terrain, questionnaires satisfaction

La colocation est construite au cœur de la ville, juste à côté de l’école, elle offre un cadre de vie à taille humaine, apaisant, sécurisant et intergénérationnel (des auxiliaires de vie habitent avec leurs familles à l’étage, dans des logements de fonction).

Une colocation est par définition un lieu de rencontre, d’échange de personnes d’horizons différents partageant leur quotidien, s’enrichissant de leurs différences

Le projet est pensé pour accompagner les personnes âgées dépendantes dans leur vie quotidienne. Tout est mis en place pour les aider à vivre le plus normalement possible dans un vrai chez soi adapté, bien entourées d’auxiliaires de vie qui assurent une présence et un accompagnement 24h/24, 7j/7. Les colocataires sont invités à participer à la vie de la maison (cuisine, jardinage, petits travaux de bricolage…). De l’achat du terrain à la livraison des maisons, nous nous attachons à maitriser les coûts pour offrir un service de qualité à un coût intéressant.

De plus notre fondation propose dans un cadre bien précis un tarif social adapté pour les personnes aux faibles revenus, permettant ainsi un accès plus égalitaire à nos colocations

Les colocataires sont heureux d’avoir pu rester dans leur ville, d’avoir évité un déracinement : ils ont pu conserver leurs repères : médecin, infirmière, pharmacien, coiffeur… auxquels ils étaient habitués. Ils ont pu venir avec leurs meubles, leurs décorations et même leur animal de compagnie, ce qui permet une transition plus douce.

Nous disposons d’un service qualité, qui recense les retours d’expériences utilisateurs et salariés.

Ce qui facilite l’adaptation de notre guide de conception afin d’améliorer sans cesse la qualité du logement et des services proposés. Notre projet contribue à améliorer la perception du territoire notamment grâce l’implication des élus locaux qui participent au travers de notre partenariat à pour répondre aux besoins important des populations en recherche de solutions pour leurs aînés

Critère n°3 : RÉSILIENCE

Une étude de prise en compte des effets des aléas climatiques a été réalisée en phase de conception, nous avons également anticipé l’application du futur Plan de Prévention des Risques d’Inondation afin de proposer un bâtiment adapté aux futurs effets du réchauffement climatique

Une étude de faisabilité a été réalisé afin d’analyser les critères démographiques, économiques, et environnementaux, elle a conclu que le choix de l’implantation à Baccarat était optimal et répondait à une demande forte

Critère n°4 : CRÉATIVITÉ

La construction du bâtiment a été confiée à des artisans locaux. Six emplois pérennes et non délocalisables ont été créés. Tous les achats de nos colocations sont effectués dans des commerces de proximité (pharmacie, boulanger, boucher…). Un minimum de 16 personnes âgées, ont pu venir ou rester dans la commune, ainsi que les 2 familles des auxiliaires de vie qui habitent à l’étage.

Dans un contexte d’évolution de la demande aussi bien quantitativement (arrivée en dépendance de papy-boomers) que qualitativement (refus du tout EHPAD), le dispositif d’habitat inclusif Ages & vie est une 3ème voie entre le domicile classique et l’établissement. Il apporte une réponse concrète et viable à un besoin fondamental pour les personnes âgées : « être chez soi », dans des logements sécurisants, situés au cœur d’un voisinage et d’un environnement de vie (commerces, services, cabinets médicaux…).

Critère n°5 : POTENTIEL DE RÉPLICABILITÉ

Notre dispositif est parfaitement réplicable, il répond à un cahier des charges, s’appuie sur un guide de conception en constante évolution depuis notre première colocation Ages &Vie réalisée en 2008.

Nous déployons et développons notre concept de colocation pour personnes âgées dépendantes partout en France à un rythme de 60 projets par ans dispatchés sur tout le territoire national.

Nous avons l’ambition d’accélérer notre développement pour répondre au mieux aux enjeux du vieillissement dans notre pays

A ce jour nous avons déjà réalisé 84 colocations

 

Photo-circulaire-carla

She holds a Master’s degree in Development Economics from the Panthéon-Sorbonne University and is currently studying for a Master’s degree in International Relations and Action Abroad at the same university. She approaches the problems of sustainable cities and territories through these different perspectives and her international experiences.

photo-isabelana

Isabelana is a Mexican journalist who holds a Master’s degree in Digital Communication and Data Analysis from the Sorbonne University. She previously worked in communication and press relations in the cultural sector in France and Mexico. Today, she is interested in ecological actions and solutions to preserve the environment and the biodiversity.

camille-waintrop-boyon-fvd

With a background in social sciences, art history and architecture, Camille has worked in communication within the VINCI group: from major international projects to La Fabrique de la Cité, a think tank dedicated to urban foresight.

A geographer by training (Saint Petersburg State University), she started as a geographer and economist at the Academy of Agricultural Economics (Russia), before pursuing her career in France as an administrative and accounting assistant (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

Trained in international and European affairs between England and France as part of a double degree at Sciences-Po Lille / University of Kent, Marion started her career in advocacy and institutional relations of non-governmental organisations, in the fair trade sector (Max Havelaar France label). Her experiences are also linked to territories, with a passage in decentralised cooperation at the level of a departmental council.

sebastien-maire

Before joining the SCbF team, he held several positions in local government management. From elected official and deputy mayor of his native city Besançon, in charge of university relations and international cooperation, to Director of Economic Development of the City of Pantin, to Chief of staff in Montreuil – where he notably piloted the in-depth redesign of the urban project towards more ecology and sustainable development – he continued his career as Senior Resilience Officer of the City of Paris.

He promotes a holistic and systemic vision of sustainable development and brings his expertise in territorial resilience, ecological and social transition.

X