Mode sombre
Ressources
Guide

Les carnets de l’innovation – Santé et bien-être dans les quartiers en renouvellement urbain

Conception Vie locale
  •  Créativité
  •  Inclusion
  •  Résilience
  •  Sobriété
Thématiques : 
  • Renouvellement urbain
  • Santé

Depuis 2018, le groupe de travail « Santé » du Club ANRU+, copiloté avec l’ARS Île-de-France, réunit les territoires qui portent des projets favorables à la santé dans les quartiers en renouvellement urbain, qu’ils bénéficient des fonds complémentaires des Programmes d’investissements d’avenir (PIA) 1 ou non. L’ensemble des travaux menés à ce jour sont à restitués dans un carnet de l’innovation dédié.

Une lecture des opérations de renouvellement urbain à travers le prisme de la santé.

L’ANRU soutient la santé à travers l’accès aux soins de proximité bien sûr, en cofinançant le développement de lieux d’accueil et d’équipements pour les professionnels de santé, mais pas seulement. Si l’on appréhende la santé à travers une approche systémique de ses déterminants, le NPNRU peut favoriser directement la santé des habitants des quartiers. En se donnant pour objectifs d’améliorer globalement le cadre de vie, les projets de renouvellement urbain sont en effet une opportunité pour contribuer à la santé, en soutenant des opérations qui visent autant l’excellence que la santé environnementale, comme les démarches d’accompagnement au changement (relogement, chantier). Grâce à ce carnet, l’objectif est de rendre plus systématique une lecture des opérations de renouvellement urbain à travers le prisme de la santé pour en minimiser les impacts négatifs, et plus encore pour encourager les acteurs du renouvellement urbain à mobiliser des leviers favorables à l’émergence de lieux de vie sains et aux comportements favorables à la santé.

Il a vocation à :

  • sensibiliser les acteurs du renouvellement urbain aux besoins spécifiques des QPV en matière de santé et les encourager à aborder leurs opérations à travers le prisme encore trop peu mobilisé de la santé ;
  • comprendre la différence entre une démarche d’EIS et les études visant un Urbanisme favorable à la santé et donner des repères parmi les nombreux référentiels d’UFS existants ;
  • doter les acteurs de recommandations stratégiques et opérationnelles visant un Urbanisme favorable à la santé, adaptées au contexte spécifique du renouvellement urbain et à une intervention ciblée en QPV ;
  • inspirer les porteurs de projet à partir d’exemples concrets et diversifiés.

Médias

Public : Techniciens fonction publique territoriale, Fonction publique d'État, Secteur privé, Tous publics
Date : 3 juillet 2021
Type de ressource : Guide, Méthode, Outil
Photo-circulaire-carla

She holds a Master’s degree in Development Economics from the Panthéon-Sorbonne University and is currently studying for a Master’s degree in International Relations and Action Abroad at the same university. She approaches the problems of sustainable cities and territories through these different perspectives and her international experiences.

photo-isabelana

Isabelana is a Mexican journalist who holds a Master’s degree in Digital Communication and Data Analysis from the Sorbonne University. She previously worked in communication and press relations in the cultural sector in France and Mexico. Today, she is interested in ecological actions and solutions to preserve the environment and the biodiversity.

camille-waintrop-boyon-fvd

With a background in social sciences, art history and architecture, Camille has worked in communication within the VINCI group: from major international projects to La Fabrique de la Cité, a think tank dedicated to urban foresight.

A geographer by training (Saint Petersburg State University), she started as a geographer and economist at the Academy of Agricultural Economics (Russia), before pursuing her career in France as an administrative and accounting assistant (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

Trained in international and European affairs between England and France as part of a double degree at Sciences-Po Lille / University of Kent, Marion started her career in advocacy and institutional relations of non-governmental organisations, in the fair trade sector (Max Havelaar France label). Her experiences are also linked to territories, with a passage in decentralised cooperation at the level of a departmental council.

sebastien-maire

Before joining the SCbF team, he held several positions in local government management. From elected official and deputy mayor of his native city Besançon, in charge of university relations and international cooperation, to Director of Economic Development of the City of Pantin, to Chief of staff in Montreuil – where he notably piloted the in-depth redesign of the urban project towards more ecology and sustainable development – he continued his career as Senior Resilience Officer of the City of Paris.

He promotes a holistic and systemic vision of sustainable development and brings his expertise in territorial resilience, ecological and social transition.

X