Mode sombre
Ressources
Outil

Atelier paléo-énergétique

Bâtiments Conception Économie durable Management et gouvernance
  •  Créativité
  •  Inclusion
  •  Résilience
  •  Sobriété
Thématiques : 
  • Construction
  • Exploitation
  • Ingénierie systémique
  • Économie collaborative
  • Économie de la fonctionnalité
  • Économie circulaire
  • Consommation responsable
  • Low-tech
  • Conduite du changement

Le programme Paléo-énergétique est issu du programme de recherche collaboratif, porté par l’Atelier 21. Ce think-do-tank est un générateur d’alternatives énergétiques visant à rassembler les industriels, les collectivités et les citoyens.

La démarche collaborative appelé Paléo-energétique est quant à elle un outil de dialogue et de sensibilisation pour les territoires qui donne de la visibilité à des inventeurs, partage de bonnes pratiques, et insuffle une dynamique sociale et technique pluridisciplinaire dans les domaines de l’énergie, de l’urbanisme ou encore de l’eau. Elle vise ainsi à faire un état des lieux historique et contemporain pour partager une culture commune. Avec sa frise historique, des textes accessibles et vulgarisés, une exposition itinérante et digitale ces ateliers permettent à un large public de prendre conscience des enjeux liés à la transition écologique. Cette plateforme permet à tous ses partenaires d’impacter durablement leurs réseaux d’acteurs grâce à cet outil.

Elle peut aussi être déclinée pour permettre directement aux acteurs de trouver des solutions à leur problématique énergétique actuelle. Par exemple, depuis décembre 2021 l’Atelier 21 mène un groupe de travail avec l’Urban Lab en partenariat avec cinq grands acteurs de la fabrique urbaine : l’ADEME, GRDF, Groupama Immobilier, BNP Paribas Real Estate et Grand Paris Aménagement. Ce projet a pour ambition de rassembler professionnels de l’immobilier, de la construction et de l’énergie pour questionner la course à l’innovation tout en s’inscrivant dans les limites d’une planète aux ressources finies. Ils s’engagent dans cette dynamique avec l’ambition de transformer à grande échelle nos manières de construire et d’opérer nos bâtiments et équipements urbains. Rénover, rafraîchir, approvisionner en énergies locales renouvelables, construire bas carbone, réhabilitation et rénovation énergétique constituent autant de champs d’innovations low-tech explorés par ce groupe de travail. A travers l’approche low-tech les membres visent avant tout : la performance en matière d’impact climatique, écologique et économique, la maîtrise des risques, la résilience, la lutte contre l’obsolescence programmée et la transformation (culturelle) de notre rapport à la technique.

Si le mouvement low-tech s’est structuré autour d’une philosophie partagée par de plus en plus d’acteurs, il ne reste pour le moment pas ou peu de changement d'échelle d’innovations low-tech. L’objectif de ce groupe de travail est justement d’adresser son déploiement à l’échelle de nos villes.

Pour aller plus loin :
Livre Paléo-énergétique 
Kit “commune” 

Documents annexes

Communiqué de presse Urban Low-tech 2022 Télécharger

Médias

Public : Tous publics
Date : Décembre 2021
Type de ressource : Autre

Auteur

Atelier 21

Contact

hello@paleo-energetique.org

Cédric Carles : 06 48 25 18 56
Loic Rogard : 06 09 61 00 04

Photo-circulaire-carla

She holds a Master’s degree in Development Economics from the Panthéon-Sorbonne University and is currently studying for a Master’s degree in International Relations and Action Abroad at the same university. She approaches the problems of sustainable cities and territories through these different perspectives and her international experiences.

photo-isabelana

Isabelana is a Mexican journalist who holds a Master’s degree in Digital Communication and Data Analysis from the Sorbonne University. She previously worked in communication and press relations in the cultural sector in France and Mexico. Today, she is interested in ecological actions and solutions to preserve the environment and the biodiversity.

camille-waintrop-boyon-fvd

With a background in social sciences, art history and architecture, Camille has worked in communication within the VINCI group: from major international projects to La Fabrique de la Cité, a think tank dedicated to urban foresight.

A geographer by training (Saint Petersburg State University), she started as a geographer and economist at the Academy of Agricultural Economics (Russia), before pursuing her career in France as an administrative and accounting assistant (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

Trained in international and European affairs between England and France as part of a double degree at Sciences-Po Lille / University of Kent, Marion started her career in advocacy and institutional relations of non-governmental organisations, in the fair trade sector (Max Havelaar France label). Her experiences are also linked to territories, with a passage in decentralised cooperation at the level of a departmental council.

sebastien-maire

Before joining the SCbF team, he held several positions in local government management. From elected official and deputy mayor of his native city Besançon, in charge of university relations and international cooperation, to Director of Economic Development of the City of Pantin, to Chief of staff in Montreuil – where he notably piloted the in-depth redesign of the urban project towards more ecology and sustainable development – he continued his career as Senior Resilience Officer of the City of Paris.

He promotes a holistic and systemic vision of sustainable development and brings his expertise in territorial resilience, ecological and social transition.

X