Mode sombre

Objectif

L’association réunit l’ensemble de ces membres autour de groupes de travail sur des sujets stratégiques et transversaux des villes et des territoires  durables dont l’objectif principal est d’aboutir à des livrables opérationnels qui permettent à toutes les parties prenantes professionnelles de disposer d’outils, méthodes et ressources pour accélérer la transformation durable et résiliente des territoires.

En tant que facilitateur et ensemblier, France Ville Durable aidée de l’ensemble de ses membres, acteurs privés et publics, cherchent la complémentarité avec les travaux et démarches existantes, la valorisation des solutions qui fonctionnent et l’essaimage des bonnes pratiques pour inspirer et massifier les projets de transition écologique.

Groupes de travail de France Ville Durable

Fonctionnement

Afin de préciser le périmètre, les objectifs et le livrable à en attendre, et donc de garantir une démarche aussi ciblée et pragmatique que possible, développée dans le cadre d’un futur groupe de travail, ouvert à tous les membres de France Ville Durable,  un COPIL est constitué, au préalable, avec quelques membres de FVD experts du domaine ou concernés de près par le sujet. Si vous souhaitez soumettre des propositions de sujets à traiter dans le cadre de groupe de travail, merci de nous contacter.

Thématiques

Enjeux et défis de sobriété, résilience, inclusion et créativité pour un numérique responsable au service des territoires. 

Comment articuler transition numérique et transition écologique ? Comment raisonner (et opérer) dans une logique de sobriété numérique pour des projets de villes et territoires sobres, résilients, inclusifs et créatifs ? Quels sont les outils et méthodes à la disposition des acteurs territoriaux qui permettent de prendre les bonnes décisions dans une logique d’optimisation des fonctionnements urbains tout en restant sous un plafond environnemental et dans le cadre des limites physiques de la Terre ? Comment mesurer le rapport bénéfice/risque-impact ?

Telles sont les questions traitées dans le cadre de ce groupe de travail copiloté par 4 membres de FVD répartis par défi : Suez pour la sobriété, Bouygues Construction pour la résilience, FNAU  pour l’inclusion et Cap Digital pour la créativité.

 

Comment prendre en compte les déterminants de santé dans une stratégie globale de territoire ?

La ville n’est durable que si elle prend en compte dans sa conception, son fonctionnement et son évolution l’ensemble des déterminants de santé.

  • Comment traiter du sujet de la santé de façon systémique de façon à irriguer l’ensemble des enjeux de la ville durable / au crible des 4 défis : sobriété, résilience, inclusion et créativité ? De quoi ont besoin les acteurs territoriaux pour une prise en compte des déterminants de santé dans leur stratégie de territoire ?
  • Quel est l’écosystème des parties prenantes ? Quels sont les points d’entrée pour une collectivité ? Comment construire les conditions d’une collaboration plus efficiente entre collectivités, entreprises et les autres parties prenantes ?

COPIL composé de la DGALN, l’ADEME, Suez, Bouygues Construction, SNCF et le groupe VYV.

De la cage d’escalier au bassin de vie, à quelles configurations d’échelles pertinentes agir pour un territoire durable ? Politiques de transitions et inter territorialité : comment instaurer de nouvelles solidarités entre territoires ?

Quelles échelles privilégier dans le cadre d’un projet de « territoire durable » : bâtiment, îlot, parcelle, quartier, commune, bassin de vie, intercommunalité ? La question est ici posée dans une perspective opérationnelle afin d’aider les parties prenantes à trouver les outils adaptés pour produire un territoire durable.

Deux thématiques ont été retenues  pour tenter de déterminer les choix pertinents entre les différentes échelles et entre les différents acteurs.

1/ Les rez-de-ville,  un enjeu de développement local, sobre, résilient, inclusif et créatif ou quels sont les échelles et les outils qui permettraient de concrétiser l’aménagement de ces centralités urbaines souffrant encore d’inertie économique et de désertification ?

Trois réunions du groupe de travail réunissant des adhérents de tous horizons se sont tenues en 2020 autour de réflexions et débats conduits par SUEZ Consulting et ont débouché sur un livrable.

2/ Politiques de transition et l’interterritorialité : comment les acteurs publics et privés doivent s’organiser pour déployer les réponses collectives qu’appelle la transition sous toutes ses formes en s’appuyant sur les moyens et les potentiels de territoires complémentaires et solidaires  ?

En partenariat avec la Master de l’Ecole d’Urbanisme de Paris, piloté par Martin Vanier, une sélection de projets au croisement de la transition et de l’inter territorialité a été réalisée.

France Ville Durable a souhaité rendre plus lisibles la diversité et la complémentarité des démarches de certification, normalisation, labellisation et ainsi en faciliter l’appropriation pour tous les professionnels de la ville durable notamment les responsables politiques et techniques des villes. 

Un groupe de travail qui a réuni notamment la DGALN, ADEME, Efficacity, Certivea, CEREMA, Alliance HQE,  a débouché sur la production de livrables réalisés par Icare sous le copilotage de Bruno Bessis de la DGALN et Alain Lecomte, personnalité qualifiée de FVD. Un rapport de compréhension avec des fiches d’identités pédagogiques des 12 outils et démarches identifiés par le GT, des cartographies présentant les synergies et les articulations entre ces outils et enfin des propositions de recommandations que vous pouvez retrouver ici.

Comment prendre en compte les biens communs (air, eau, sols,…) dans la comptabilité et la gestion des organisations et des projets ? Comment préserver la valeur de nos biens communs ?

Le groupe de travail propose de travailler sur la thématique de l’eau et fort du collectif de FVD, plus particulièrement sur l’articulation privée/publique au service de la préservation et du renouvellement de la ressource en eau.

Sous le copilotage de Tek4life, la Ville de Grenoble, la 27eme Région, le CGDD, France Urbaine, WWF et Immaterra

Les  étudiants du Master Ville Environnement Transport de l’ENPC ont restitué leur rapport sur le sujet « Décarbonation, compatibilité avec ZFE et résilience des systèmes de logistique urbaine et d’approvisionnement  à partir de l’analyse de cas concrets portant sur la mutualisation des infrastructures, un centre de distribution urbain à Lille et de tram-fret. Les poursuites de ces travaux sous forme de groupe de travail sont à l’étude.

Consulter le livrable

Pour toute information sur les groupes de travail, vous pouvez contacter Camille Waintrop Boyon, responsable des travaux :  camille.waintrop-boyon@francevilledurable.fr

Photo-circulaire-carla

She holds a Master’s degree in Development Economics from the Panthéon-Sorbonne University and is currently studying for a Master’s degree in International Relations and Action Abroad at the same university. She approaches the problems of sustainable cities and territories through these different perspectives and her international experiences.

photo-isabelana

Isabelana is a Mexican journalist who holds a Master’s degree in Digital Communication and Data Analysis from the Sorbonne University. She previously worked in communication and press relations in the cultural sector in France and Mexico. Today, she is interested in ecological actions and solutions to preserve the environment and the biodiversity.

camille-waintrop-boyon-fvd

With a background in social sciences, art history and architecture, Camille has worked in communication within the VINCI group: from major international projects to La Fabrique de la Cité, a think tank dedicated to urban foresight.

A geographer by training (Saint Petersburg State University), she started as a geographer and economist at the Academy of Agricultural Economics (Russia), before pursuing her career in France as an administrative and accounting assistant (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

Trained in international and European affairs between England and France as part of a double degree at Sciences-Po Lille / University of Kent, Marion started her career in advocacy and institutional relations of non-governmental organisations, in the fair trade sector (Max Havelaar France label). Her experiences are also linked to territories, with a passage in decentralised cooperation at the level of a departmental council.

sebastien-maire

Before joining the SCbF team, he held several positions in local government management. From elected official and deputy mayor of his native city Besançon, in charge of university relations and international cooperation, to Director of Economic Development of the City of Pantin, to Chief of staff in Montreuil – where he notably piloted the in-depth redesign of the urban project towards more ecology and sustainable development – he continued his career as Senior Resilience Officer of the City of Paris.

He promotes a holistic and systemic vision of sustainable development and brings his expertise in territorial resilience, ecological and social transition.

X