Mode sombre

Mission villes : les 9 territoires français lauréats avancent vers la neutralité carbone

Le 30 janvier 2023, l’entité nationale Groupe Miroir national « Ville – Horizon Europe », dont France urbaine fait partie, a organisé une journée de travail avec les neuf collectivités lauréates françaises de la Mission européenne « 100 villes climatiquement neutres et intelligentes d’ici 2030 – par et pour les citoyens », en coordination avec NetZeroCities, consortium européen qui pilote la plateforme d’appui de la Mission Villes.

 

Articuler les dispositifs nationaux et européens

En coordination avec les équipes de la plateforme européenne NetZeroCities dédiée à l’accompagnement des lauréats de la Mission Villes, une journée de rencontre à l’Arche de la Défense avec les 9 lauréats a été organisée par le Groupe miroir national Ville – Horizon Europe, co-piloté par le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en étroite coopération avec l’Agence nationale de la cohésion des territoires et le Point d’information national Ville. Dans ce cadre, France urbaine et France Villes et territoires Durables coordonnent les travaux du groupe « Accompagnement des territoires ».

Cette réunion a notamment permis de rappeler l’importance des travaux de la Mission Villes pour guider l’ensemble des collectivités européennes vers la neutralité carbone en 2050, alors que les 100 villes lauréates se fixent pour objectif de l’atteindre 20 ans plus tôt, en accordant une large place à la recherche et l’innovation.

D’autres partenaires nationaux associés au Groupe miroir (Ademe, ANCT, Cerema, Puca-Popsu…) ont pu présenter les dispositifs dans lesquels les 9 lauréats dans leurs démarches de neutralité carbone étaient déjà impliqués (CRTE et Territoires engagés Transition écologique) afin d’échanger sur les moyens de construire une meilleure cohérence et articulation avec les dispositifs européens existants. Il a notamment été proposé que le programme de l’Ademe « Territoire engagé Transition écologique » puisse représenter une guidance pour construire les projets sur la base des référentiels des labels « Climat-Air-Energie » et « Economie circulaire ». Sans oublier la nécessité de faire atterrir cela dans le projet de territoire et les objectifs et les investissements inscrits dans le Contrat de relance et de transition écologique (CRTE). ). Des travaux dédiés à l’harmonisation des indicateurs et à la proposition d’un noyau dur commun à l’ensemble des dispositifs sont prévus lors du premier trimestre 2023.

 

Identifier les réflexions à mener collectivement

Les représentants des villes et intercommunalités lauréates ont fait un point sur la préparation du « contrat de ville climat » ou Climate City Contract (CCC), un document qui se veut évolutif, et détaillant la stratégie de déploiement et de suivi de solutions innovantes, devant comprendre les engagements de la collectivité relatifs à son projet de territoire dans le but d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030, accompagnés d’un plan d’action et d’investissement.

L’un des enjeux majeurs pour les lauréats est de faire du contrat de ville climat, non pas une démarche supplémentaire, mais bien complémentaire qui viendra enrichir les plans climat locaux et les Plans climat-air-énergie territoriaux (PCAET).

Si la plupart des lauréats sont en train de les réviser, le souhait est d’aller plus vite et plus loin dans les dynamiques déjà lancées sur les territoires et dans celles à construire, tout en veillant à une bonne articulation avec les CRTE. 

Dans la prolongation de ces approches sur les articulations entre dispositifs européens et français,  une séquence d’ateliers, animée dans la matinée par NetZeroCities, dont les conseillers attitrées aux villes lauréates (les City advisors), a également permis de cerner les difficultés et les blocages qu’éprouvent les collectivités au sujet de leur Climate City Contract (enjeux de gouvernance multi-niveaux ville/métropole/région/Etat/UE ; questionnement sur le niveau d’exigence demandé par la Commission européenne pour la première version du contrat de ville climat, ou encore sur le suivi et l’évaluation, dont le sujet des indicateurs, sur les financements…), mais aussi quels peuvent être les leviers, et in fine, les travaux qui pourraient être menées de manière collective.

 

Les prochaines étapes

Concernant le calendrier pour le dépôt du contrat de ville climat pour une validation par la Commission européenne, les lauréats sont invités à les transmettre, pour les prochaines échéances, soit pour mars 2023, soit pour octobre 2023. Par ailleurs, la plupart des lauréats ont répondu à l’appel à projets des « 30 villes pilotes » lancé par NetZeroCities qui fournira un appui financier et technique aux collectivités et consortiums qui seront sélectionnés, avec une somme par lauréat de 0,5 million, 1 million ou 1,5 million d’euros, afin de déployer et d’étendre la recherche-innovation, et les solutions systémiques qui pourront ressortir des expérimentations de ces territoires démonstrateurs pour atteindre la neutralité carbone. Les résultats seront connus à la fin du mois de février 2023.

Une nouvelle réunion de travail avec les 9 territoires lauréats est prévue d’ici fin mars 2023.

 

—-

Crédits d’auteur : Delphine Bourdin et Maëva Fleytoux (France Urbaine).

 

📧 Pour toute information, merci de contacter Marion Gonzales : [email protected]

About Solène

Mission Officer, Working Group, and Projects. Student at the Urban School of Sciences Po Paris, focusing on the ecological transition of cities.

About Quentin

Motivated by climate issues and planetary boundaries, Quentin decided to study land use planning at the Ecole Nationale des Ponts et Chaussées. His experience in associative field at the Fresque du Climat, helped him to better understand the stakes of the ecological bifurcation. Between his native Haute-Savoie and his home town Rennes, where he gained expertise in mobility and sustainable agriculture, he is now based in Paris to deploy the Sustainable City by France’s territorial workshops throughout the country.

About Alice

After five years’ study at Sciences Po Lyon, with a specialization in territorial transitions, Alice joined Sustainable City by France (France Villes et territoires Durables). She actively contributes to the deployment of the association’s territorial workshops and working groups.
See her LinkedIn profile 
Photo-circulaire-tara

Currently studying as a second-year Master’s student in International Relations at University Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Tara holds a Bachelor’s degree from INALCO, with a double-major in Hindi language, and International relations / Environmental studies. Her work with us is in line with her former experiences at UNESCO and the Ministry of Europe and Foreign Affairs, thus deepening her professional expertise in the field of environmental diplomacy and international cooperation for sustainable development.

See her LinkedIn profile

Photo-circulaire-carla

She holds a Master’s degree in Development Economics from the Panthéon-Sorbonne University and is currently studying for a Master’s degree in International Relations and Action Abroad at the same university. She approaches the problems of sustainable cities and territories through these different perspectives and her international experiences.

About Isabelana

Isabelana is a Mexican journalist who holds a Master’s degree in Digital Communication and Data Analysis from the Sorbonne University. She previously worked in communication and press relations in the cultural sector in France and Mexico. Today, she is interested in ecological actions and solutions to preserve the environment and the biodiversity.

About Camille

camille photo
With a background in social sciences, art history and architecture, Camille has worked in communication within the VINCI group: from major international projects to La Fabrique de la Cité, a think tank dedicated to urban foresight.

About Alexandra

A geographer by training (Saint Petersburg State University), she started as a geographer and economist at the Academy of Agricultural Economics (Russia), before pursuing her career in France as an administrative and accounting assistant (Air Liquide, Association TGV Provence Côte d’Azur, COFHUAT, Groupe Hervé)

About Marion

Trained in international and European affairs between England and France as part of a double degree at Sciences-Po Lille / University of Kent, Marion started her career in advocacy and institutional relations of non-governmental organisations, in the fair trade sector (Max Havelaar France label). Her experiences are also linked to territories, with a passage in decentralised cooperation at the level of a departmental council.

About Sébastien

Before joining the SCbF team, he held several positions in local government management. From elected official and deputy mayor of his native city Besançon, in charge of university relations and international cooperation, to Director of Economic Development of the City of Pantin, to Chief of staff in Montreuil – where he notably piloted the in-depth redesign of the urban project towards more ecology and sustainable development – he continued his career as Senior Resilience Officer of the City of Paris.
He promotes a holistic and systemic vision of sustainable development and brings his expertise in territorial resilience, ecological and social transition.
X