Changement climatique

Des territoires vivants : 9 clés face à l’urgence écologique
Face aux enjeux du dérèglement climatique, l’échelle locale apparaît comme l’échelle idéale pour innover, expérimenter et mettre en œuvre de nouvelles manières de vivre.
 
Les élus locaux ont ainsi un rôle essentiel à jouer dans la mise en œuvre de mesures à la hauteur pour protéger les milieux naturels, la biodiversité, et les populations humaines qui en dépendent.
 
Avec ce guide, le WWF-France s’engage dans l’accompagnement des transitions locales, en proposant un programme pour des territoires « vivants et désirables ».
 
Constitué de 9 clés...
Evaluez vos projets énergétiques avec Enersquid
Enersquid est une plateforme d’évaluation des projets énergétiques qui a pour objectif d'aider les industriels et les territoires à mettre en œuvre la transition énergétique. Elle est caractérisée par :

• Son accessibilité – elle est gratuite et en ligne,
• Sa dimension multi-énergies, multi-solutions – électricité, thermique, et gaz, intégrant tous types de productions, stockages, convertisseurs et profils de consommation,
• Son caractère global – les projets peuvent être partout dans le monde,
• Sa rapidité – en quelques clics, il est possible de configurer un projet et d’obtenir...
Cahiers de l'Institut Paris Région n°176 « Les villes changent le monde »
Selon les Nations unies, près des deux-tiers de la population mondiale habiteront en zone urbaine d’ici 2045. Aujourd’hui estimés à 4,2 milliards, les citadins devraient être 5 milliards en 2030 et 6,7 milliards en 2050.

Au cœur des flux financiers et migratoires mondiaux, les métropoles façonnent les valeurs sociétales et les modes de vie planétaires. Elles sont les vitrines des mutations du monde, créatrices de richesses économiques et d’innovations technologiques.

Depuis le début du III ème millénaire, leurs centres se régénèrent et se densifient, tandis que les périphéries s’...
« Economiser de l’énergie dans mon territoire »
Fiche n°04 issue du recueil « Demain mon territoire », copublié par l’ADEME et les EcoMaires à destination des élus locaux pour les aider à intégrer la dimension environnementale dans leur programme au travers de vingt fiches thématiques donnant des pistes d’action et des exemples de solutions mises en œuvre.
 
Pour réduire l’impact des activités directement attribuées aux communes sur le changement climatique, certains élus ont déjà mis en place des plans d’actions pour agir à l’échelle des infrastructures et équipements publics. C’est le cas notamment en Guadeloupe où a été adopté par la communauté d’...
Card n°04 from the the guide « Demain mon territoire », co-published by the ADEME and the EcoMaires in destination for elected officials to help them to integrate the environment in their programme thanks to twenty information sheets giving ideas for action and examples of implemented solutions. To reduce the impacts of the activities directly allocated to the municipalities on climate change, some officials have already implemented action plans to act at the level of public infrastructures and equipments. It is the case in Guadeloupe where the urban community of Cap Excellence and the commune of Baie Mahault have adopted a Territorial Climate-Air-Energy Plan (TCAEP) to reduce CO2 emissions by 20%. To achieve, Cap Excellence and Baie Mahault have been committed since 2015 to respect the rules of Cap Cit’ergie label which governs their durable energy climate policy. Nowadays, the communes have equipped their public buildings with solar panels and solar water heaters. The whole urban lighting system has been revised to work only with LEDs. Moreover, to minimize the needs in energy of homes, bioclimatism has been favored to make the most of the outside environment of the home by using external solar protections, natural ventilations and roof insulation. So municipal actors become actors of the ecological transition and models for their fellow citizens.
Une métropole à ma table : l'Île-de-France face aux défis alimentaires
Manger est un plaisir et un art. L’Unesco ne s’y est pas trompée en classant en 2010 le repas gastronomique des Français au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Pour autant, s’alimenter en quantité et en qualité suffisantes reste un défi majeur pour les métropoles. Selon les Nations unies, les citadins représenteront près des deux tiers de la population mondiale dans vingt-cinq ans. Le modèle alimentaire urbain doit inventer de nouvelles façons de produire, transporter et s’organiser pour répondre aux défis socio-économiques et environnementaux posés aux métropoles. Entre locavorisme et mondialisation, comment produire...
Réussir la planification et l'aménagement durables AEU2 - Climat et Energie
Ce cahier s'inscrit dans la collection des Cahiers Techniques de la boîte à outils de l'AEU2. L’approche environnementale de l’urbanisme (AEU2) est une méthodologie au service des collectivités locales et des acteurs de l’urbanisme pour les aider à prendre en compte les principes et finalités du développement durable dans leurs projets.
 
Il constitue le «complément» du guide méthodologique AEU2 et son volet «Climat Énergie», à vocation plus stratégique. Il donne un cadre de réflexions, d'analyses et d'actions pour inscrire sobriété et performance énergétique, réduction des émissions de gaz à effet de serre...
« Diminuer l’empreinte écologique des bâtiments de mon territoire »
Fiche n°06 issue du recueil « Demain mon territoire », copublié par l’ADEME et les EcoMaires à destination des élus locaux pour les aider à intégrer la dimension environnementale dans leur programme au travers de vingt fiches thématiques donnant des pistes d’action et des exemples de solutions mises en œuvre.
 
Pour répondre à la loi de transition énergétique de 2015, les municipalités ont une obligation d’exemplarité énergétique sur leurs bâtiments publics. Certaines agglomérations vont encore plus loin. La métropole de Bretagne a voulu élargir son champ d’action au-delà de la sphère publique pour...
TriOmix, le 1er sprint créatif qui réinvente le tri en ville
L’enjeu du tri sélectif en milieu urbain dense est connu : on trie deux fois moins en ville qu’à la campagne.
 
Face à ce constat, Citéo, en partenariat avec la Métropole de Lyon, son laboratoire d’innovation ERASME et l’Ecole Centrale, a organisé TriOmix : le tout premier sprint créatif dédié à l’amélioration du tri en ville.
 
Organisé à Lyon les 3, 4 et 5 juillet 2019, cet évènement a rassemblé associations locales, étudiants, designer, start-up, experts des déchets ou encore enseignants, pour travailler collectivement à des propositions d’amélioration de la pratique du...
Plan de mobilité urbaine soutenable du Gran Santo Domingo
Mobilise Your City (MYC) est une initiative globale pour le climat qui promeut la planification intégrée de la mobilité urbaine ; elle vise à maximiser le potentiel de réduction des émissions des gaz à effet de serre (-50 % d’ici 2050), en particulier dans les villes des pays du Sud qui accueilleront la majeure partie de la croissance urbaine à venir.
 
Dans le cadre de cette initiative, le Grand Saint Domingue fait partie des 100 agglomérations qui se sont engagées à définir et mettre en œuvre un Plan de Mobilité Urbaine ambitieux. Cette initiative bénéficie de l’appui technique et financier de l’AFD  (...
 
Projet MADRE "Agriculture métropolitaine pour le développement d'une économie innovante, durable et responsable"
MADRE est un projet européen de coopération territoriale (Interreg MED), qui vise à changer le modèle d’approvisionnement alimentaire métropolitain en capitalisant sur les bonnes pratiques existantes, en responsabilisant les différents acteurs de l’agriculture métropolitaine et périurbaine, et en initiant une dynamique de coopération transnationale dans le secteur agricole de la région MED.
 
Considérée comme un phénomène émergent, l'agriculture métropolitaine permet de relever plusieurs défis urbains en contribuant à la sécurité alimentaire, à la création d'emplois, à la qualité de l'environnement...
MADRE is a European territorial cooperation project (Interreg MED), which aims to change the metropolitan food supply model by capitalising on existing good practices, by empowering the different stakeholders in metropolitan and peri-urban agriculture, and by initiating a dynamic of transnational cooperation in the MED region.

Considered as an emerging phenomenon, metropolitan agriculture makes it possible to meet several urban challenges by contributing to food security, job creation, environmental quality or strengthening social ties and territorial solidarity between urban and rural areas. The MADRE project capitalises on a set of knowledge, policies and pilot actions carried out on the topic and activates existing networks to enable effective transnational cooperation in the Mediterranean.
 
The objectives are:
  • To improve the innovation capacity of metropolitan agriculture in the Mediterranean territories;
  • To identify and evaluate the economic, environmental and social performance factors of metropolitan agriculture;
  • To identify and network metropolitan agriculture stakeholders;
  •  To assess the feasibility, conditions and means of creating a transnational cluster of actors in metropolitan agriculture.
The project was carried out from February 2017 to July 2018, with a total budget of € 1,173,175, co-financed by the Interreg MED programme. The emergence of a transnational cluster is supported by a multidisciplinary partnership from 5 countries. Each partner representing a flagsghip metropolitan area, AVITEM (Agency for Sustainable Mediterranean Cities and Territories) is representing France.