Centre de ressources de Plante & Cité : www.plante-et-cite.fr

Spécialisé dans les espaces verts et le paysage, Plante & Cité produit et diffuse des connaissances scientifiques et techniques aux professionnels des collectivités territoriales et des entreprises, afin d’innover avec la nature en ville et le paysage pour le bien-être des habitants.

Certificats de biodiversité : créer un marché de droits à imperméabiliser contre renaturation

Pour répondre à l’objectif de « zéro artificialisation nette » inscrit dans le Plan biodiversité, l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep) propose d’instaurer, par le biais d’un dispositif similaire aux Certificats d’Economie d’Energie, un marché de droits à imperméabiliser contre renaturation.

EDF et Néolia : l’autoconsommation pour réaliser des économies

Depuis 2018, Néolia et EDF ont décidé de collaborer dans le cadre d’un partenariat autour des sujets relatifs à l’efficacité énergétique et à la décarbonation du bâtiment pour viser la neutralité carbone en 2050.

Divers projets de construction et de rénovation ont ainsi été analysés en recherchant les solutions optimales pour allier confort, économie d’énergie et faibles émissions de gaz à effet de serre à un coût maîtrisé, à l’exemple du projet ci-dessous.

Une autoconsommation pour des économies !

Réguly

L’acceptabilité des chantiers est une problématique quotidienne pour les riverains comme pour les collectivités. Peu organisés et régulés, les flux de logistique liés aux chantiers sont notamment contributeurs des nuisances et interférent sur le trafic urbain.

Mobility by Colas propose aux collectivités et aménageurs le service Qievo pour favoriser la mobilité autour des grands chantiers urbains.

Guide Territoires zéro pollution plastique

Chaque année en France, 80 000 tonnes de plastiques sont rejetées dans la nature.

En cause : la consommation massive de produits plastiques – dont beaucoup sont à usage unique - et la défaillance de nos systèmes de collecte et de traitement des déchets, face à des flux en constante augmentation. Or le plastique, une fois dans la nature, ne disparaît pas : il se dégrade et se disperse, contaminant tous les milieux : le sol, l’air et l’eau, jusqu’à la chaîne alimentaire.