végétalisation

Îlots de chaleur et de fraicheur urbains
Les Îlots de Chaleur Urbains (ICU) ont des conséquences sur la santé (problèmes respiratoires) et participent à l’aggravation de crises sanitaires lorsqu’ils sont combinés à des épisodes caniculaires.
 
Ces épisodes vont se multiplier dans les prochaines années, d’où l’importance d’engager urgemment des mesures de lutte contre les ICU. L’étude a consisté à identifier et caractériser les îlots de chaleur et de fraicheur sur la Métropole, grâce à des données climatologiques, à la télédétection spatiale et à la réalisation d’une campagne de mesures durant l’été 2014.
 
Des...
« Végétaliser nos quartiers »
Fiche n°10 issue du recueil « Demain mon territoire », copublié par l’ADEME et les EcoMaires à destination des élus locaux pour les aider à intégrer la dimension environnementale dans leur programme au travers de vingt fiches thématiques donnant des pistes d’action et des exemples de solutions mises en œuvre.
 
Depuis trente ans, l’artificialisation des sols ne fait qu’accroître en France. En plus d’être considérée comme faisant partie des cinq facteurs de pressions principaux s’exerçant sur la biodiversité, ce phénomène impacte également la santé des habitants des villes, leur qualité de vie et l’...
Elaborer des lignes directrices pour l’adaptation au changement climatique en relation avec la planification et la conception urbaines en Flandre
Engie a été chargé par l’Administration de la planification spatiale flamande d’élaborer des lignes directrices et des solutions pour l'adaptation au changement climatique. Dans la première phase du projet, une analyse des impacts du changement climatique au niveau de la Flandre est réalisée, en utilisant différents scénarii. Cette analyse comprend une évaluation de l’importance des impacts, des facteurs qui déterminent l’ampleur de l’effet et leur différenciation spatiale.
 
L'accent est mis sur l'effet urbain d'îlot thermique, les inondations et les sécheresses. Des cartes sont préparées pour...
Les Hauts de l'Orne : un quartier naturellement innovant
Un cadre de vie privilégié à deux pas de la Vallée de l’Orne et de la voie verte, sur un site riche de 7000 ans d’histoire : le futur ÉcoQuartier de Fleury-sur-Orne est actuellement développé par Caen la mer, la commune de Fleury-sur-Orne et Normandie Aménagement. Les travaux sont programmés jusqu’en 2030.

UN QUARTIER VÉGÉTAL
Premier ÉcoQuartier labellisé (étape 2 depuis 2018) à se construire sur Caen la mer, les Hauts de l’Orne offriront à ses futurs habitants, à horizon 2030, un vaste choix de logements individuels, semi-collectifs ou collectifs. Il se situera au cœur de 25 hectares de...
Médiathèque du Sud Sauvage : un bâtiment passif et sans climatisation intégré dans la végétation réunionnaise

La Médiathèque du Sud Sauvage est un projet qui se confond avec son environnement naturel, aussi bien pour des considérations esthétiques et architecturales que pour réduire l’effet de surchauffe. Situé sur l’île de la Réunion, ce bâtiment passif fonctionne sans climatisation grâce notamment à une protection naturelle contre les rayons solaires, son isolation, sa ventilation traversante ou encore ses toitures végétalisées. Ce bâtiment fait partie des lauréats des Green Solutions Awards 2018.

Wild South Library is a project that blends into its natural environment, not only for its aesthetics and architectural considerations, but also for reducing the overheating effect. Located on Reunion island, this passive building operates without air-conditioning thanks largely to its natural protection against the sun’s rays, its insulation, its cross ventilation and its green roofs. This building was one of the 2018 Green Solutions Awards winners.

Gérer durablement les espaces publics en préservant la biodiversité
Dans le cadre de son Agenda 21, Champcueil s’est engagée dans une démarche de préservation de la biodiversité, d’une meilleure gestion des eaux et d’amélioration du cadre de vie des habitants.
De nombreuses actions ont donc été mises en place afin de répondre à ces objectifs, telles que l’installation de récupérateurs d’eaux fluviales, l’installation de nichoirs et d’hôtels à insectes ou la végétalisation d’une piste cyclable avec des arbres fruitiers nourriciers.
Ce projet fait partie des nominés de la 28ème édition des Trophées Eco Actions, le concours de référence des collectivités pour...
Tribunal de Paris : un immeuble de grande hauteur en phase avec le Plan Climat

Le tribunal de Paris est le premier immeuble de grande hauteur à remplir les exigences du plan climat de Paris. Cette tour de 160 mètre de hauteur et d’une superficie de 110 000 m2 est équipée de 2000 m2 de panneaux solaires, d’un système de récupération des eaux pluviales ainsi que de plusieurs espaces végétalisés.

Paris Courthouse is the first high-rise building to meet the requirements of the Paris climate plan. This 160m high tower covering a footprint of 110 000 square metres is equipped with 2000 square metres of solar panels, with a rainwater recovery system and several green spaces.
Thémis : des bureaux vitrine de l'engagement d'ICADE en faveur du développement durable

Le bâtiment de bureaux Thémis, situé dans le 17ème arrondissement de Paris est la vitrine de l’engagement d’ICADE en faveur du développement durable.

Il a fait partie des projets pilotes pour le label E+C-, et il est le premier bâtiment tertiaire à avoir obtenu le label. D’une conception architecturale originale (façade adaptée au traitement du bruit et de la qualité de l’air avec une structure qui joue avec lumière), il bénéficie d’une très bonne performance énergétique  et atteint des niveaux d’excellence dans la réduction de l’empreinte carbone. Sa façade sud est  ainsi que son toit sont entièrement végétalisés....

The Thémis office building, located in the 17th district of Paris, is the showcase of ICADE’s commitment to sustainable development. It is part of the pilot projects of the E+C- label and is the first tertiary building to have been certified. With an innovative architectural design (frontage designed to address noise and air quality and reflect daylight), it enjoys high energy efficiency and reaches levels of excellence in carbon footprint mitigation. Its southern frontage and roof are fully covered with plants.
L'EcoQuartier  Wolf-Wagner, Mulhouse
La Cité Jardin du XXIè siècle
Le quartier Wolf-Wagner permet de découvrir trois grandes périodes du logement social mulhousien. Tout d’abord, la cité Wolf construite entre 1924 et 1928, une cité-jardin de 228 logements. Ensuite, entre 1956 et 1958 fut bâti l’essentiel de la cité Wagner, 1er programme d’habitat collectif « en barres » de Mulhouse. Les constructions qui y sont érigées sont conformes au style des grands ensembles de cette époque, et aux problèmes qui ont suivi par la suite. Le programme dit « EUROPAN 5 », encourageant les initiatives architecturales à l’échelle européenne, va néanmoins venir...
A 20th century garden city
The Wolf-Wagner neighbourhood comprises three major periods of Mulhouse social housing developments. Firstly, the “Cité Wolf”, which was built between 1924 and 1928 to be a garden city with 228 homes. Secondly, the main part of the “Cité Wagner”, which was built between 1956 and 1958, and was the first low rise social housing development in Mulhouse. These buildings embraced the era’s trend for large-scale building complexes and soon experienced the same problems these brought about. The «EUROPAN 5» programme, which encouraged European-scale architectural initiatives, would reverse this trend with the theme: «New types of housing, travel and mobility.» The City of Mulhouse, Mulhouse Habitat (social landlord) and property owners started to think about the neighbourhood as a whole.
Logement collectif  « la campagne à Paris »

Le projet «la campagne à Paris « est un projet de logement collectif dans le vingtième arrondissement. L’enjeu pour le maître d’ouvrage était de trouver un équilibre entre coût de construction, pérennité et qualité environnementale. Les logements sont divisés entre petites maisons de ville et petits habitats collectifs, qui ont été pensés pour minimiser les charges des locataires. Les grandes baies vitrées permettent ainsi un éclairage naturel pour éviter la lumière artificielle, des capteurs solaires thermiques et panneaux photovoltaïques permettent de faire appel à une source d’énergie gratuite, un système de récupération...

“The countryside in Paris” project is a collective housing project in Paris’ 20th arrondissement. The main challenge for the contracting authority was to find a balance between construction cost, sustainability and environmental quality. The dwellings are divided into small town houses and smaller collective housing, which have been designed to minimise tenants’ costs.

Large bay windows provide natural lighting to avoid artificial light, thermal solar collectors and photovoltaic panels make it possible to use a free energy source whilst a rainwater recovery system makes it possible to water green spaces. The building’s insulation, thanks to a wooden frame façade also allows it to benefit from good inertia. Finally, the terraces and mini gardens make it possible to  revegetate the building.