afrique

Vers des villes africaines durables
En 2050, la moitié de l’humanité sera africaine. La perspective semble lointaine mais le phénomène qui y conduit est bien actuel. La croissance démographique à l’oeuvre dans le continent africain impacte en premier lieu les villes. Selon les territoires, le développement urbain se réalise entre 20 % et 80 % dans une urbanisation informelle.
 
C’est dire l’ampleur des défis que doivent relever les États, les autorités locales et la société civile. Il ne s’agit pas moins que de construire des trajectoires innovantes de villes durables
adaptées aux contextes africains.
 
...
Atelier Kampala : Green and Innovative Kampala
Kampala, capitale de l’Ouganda, pays dynamique enclavé en Afrique de l’Est, bénéficie d'une géographie unique : ses nombreuses collines façonnent le paysage et structurent la ville, les rives du lac Victoria offrent des possibilités de loisirs et de production, ses sols fertiles et son climat tropical permettent à une flore variée de se développer, et ses zones humides sont des écosystèmes précieux.
 
Ces atouts sont néanmoins menacés par les grands défis auxquels la ville est confrontée. La capitale ougandaise abriterait plus de 10 millions d'habitants d'ici 2040.
 
Cette...
Atelier Ouagadougou : Ouagadougou 2050, Vivre le quotidien à l’échelle du Grand territoire
Stratégiquement située au centre de l’Afrique de l’Ouest, Ouagadougou est le reflet de la diversité ethnique du Burkina Faso.
 
Capitale bouillonnante congestionnée et en (re)structuration permanente, elle est marquée par une croissance démographique exponentielle entraînant un étalement urbain spectaculaire, caractérisé par une urbanisation informelle et un manque d’équipements.
 
Cette ville sahélienne fait par ailleurs face à de nombreuses vulnérabilités environnementales au premier rang desquels les questions hydriques : entre surabondance et inondation pendant la saison humide...
Atelier Bangui : de l'urbanité des Kodoros à la dynamique du grand territoire
En juin 2018, les Ateliers sont intervenus à Bangui, capitale de la république centrafricaine, pour accompagner les acteurs nationaux et locaux dans une nouvelle étape de développement et d’aménagement urbain de la ville.
 
Les affrontements communautaires de 2013 avaient laissé de profondes cicatrices physiques avec des parties entières de ville détruites, mais aussi des brisures mentales importantes entre les habitants, qui se sont renfermés dans leurs Kodoros (quartiers) et ont abandonné toute confiance envers les autorités politiques.
 
Progressant sur une année, l’...