dépollution

3 Résultat(s)
Nombre de pages de résultat(s):1
Outil BENEFRICHES : Evaluer les bénéfices socio-économiques de la reconversion de friches pour lutter contre l'artificialisation

Outil BENEFRICHES : Evaluer les bénéfices socio-économiques de la reconversion de friches pour lutter contre l'artificialisation

A l’occasion des Journées Techniques « Reconvertir les Friches Polluées » les 10 et 11 septembre, l’ADEME a dévoilé son outil d’aide à la décision « BENEFRICHES » qui quantifie et valorise les bénéfices de la reconversion des friches au-delà du bilan financier d’opération des recettes-dépenses.    Aujourd’hui, la reconversion des friches est un enjeu majeur pour développer des projets d’aménagement qui s’inscrivent dans une dynamique d’économie circulaire pour atteindre l’objectif de « Zéro artificialisation nette » issu du Plan Biodiversité de 2018.

Etude de réhabilitation et amélioration du lac Zigh, Azerbaïdjan

Etude de réhabilitation et amélioration du lac Zigh, Azerbaïdjan

Le concept du projet est de coupler la réhabilitation du lac Zigh, pollué depuis plusieurs années par le déversement d’eaux contaminées en provenance des zones industrielles avoisinantes, avec un développement urbain créateur de valeur dans la région de Baku, qui compte plus d’un million d’habitants. Le but étant d’avoir une opération globale bénéficiaire, aussi bien pour l’environnement que pour l’économie.

NOxer® : procédé de captation des composés azotés rejetés par les gaz d’échappements

NOxer® : procédé de captation des composés azotés rejetés par les gaz d’échappements

Chaque année, plus d’un million de tonnes d’oxydes d’azote (NOx) sont produites en France, dont près de 50 % issues des gaz d’échappement des véhicules. Reconnus comme dangereux pour la santé, ces gaz sont en cause dans de nombreux problèmes respiratoires et plus particulièrement chez les personnes fragiles. Pour répondre à cette problématique et à cet enjeu de santé publique, Eurovia (filiale de VINCI) a développé un procédé unique et innovant, NOxer®. Ce procédé permet de capter jusqu’à 30 % des NOx au niveau des véhicules.