Lutter contre la précarité alimentaire : un objectif partagé entre acteurs publics et privés

 
Fort du soutien du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères, France urbaine, en partenariat avec RESOLIS, a décidé de réaliser une étude intitulée « Les villes face aux défis de la précarité alimentaire ». Celle-ci rassemble 21 contributions de métropoles, grandes villes et agglomérations, qui permettent d’identifier, à travers des initiatives concrètes, de quelle manière elles agissent contre la précarité alimentaire.
 
La fiche « lutter contre la précarité alimentaire : un objectif partagé entre acteurs publics et privés » présente la politique sociale en lien avec la stratégie alimentaire de la Métropole Nice Côte d’Azur.
 
La politique sociale sur le territoire communal est mise en œuvre notamment au sein de la Direction Générale Adjointe des Solidarités, qui regroupe le Centre Communal d’Action Sociale de Nice et d’autres missions aux services des plus fragiles mais mobilise également d’autres directions par des actions transversales. Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), bras armé de cette politique, est au plus près du terrain et en relation constante avec les associations afin d’engager des réponses concrètes et adaptées aux besoins de lutte contre les formes d’exclusion.
 
La distribution de repas en direction des publics fragilisés est assurée, sur Nice, par 14 associations d’aides et de secours, organisées en réseau (« Inter Secours Nice Alimentation ») et associées à la Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes. Au début de l’année 2019, les actions ont été repensées pour être améliorées et encadrées.  Aussi, une charte relative à la distribution alimentaire entre la Ville de Nice, le Centre Communal d’Action Sociale et les associations impliquées au sein d’Inter Secours Nice (ISN) a été signée.
 

Consulter d'autres publications