Projet réalisé

La Fleuriaye, le plus gros ensemble certifié bâtiment passif en Europe
A Carquefou, en Pays de la Loire, 600 logements à objectif passif sortent de terre. La ZAC de la Fleuriaye à Carquefou, c’est une équation environnementale mêlant biodiversité, construction passive et énergie renouvelable. Ce projet a successivement été lauréat Démonstrateur Industriel pour la Ville Durable en mars 2016, puis homologué projet SMILE (Smart Ideas to link energy) en février 2018 puis a obtenu en septembre 2018 le Grand Prix des Green Solutions Awards, catégorie quartier.
 
Retrouvez cette fiche pages 4-5.
Boucle de thalassothermie à Marseille
Avec plus de 45% de l’énergie finale consommée en 2014, le secteur du bâtiment (résidentiel et tertiaire) reste de loin le plus énergivore, devant les transports, l’agriculture et l’industrie. L’ambition de l’ÉcoCité de Marseille est de diminuer de 40 % les émissions de gaz à effet de serre, notamment en développant la proportion des énergies renouvelables à un tiers de la production d’énergie d’ici à 2030. La thalassothermie est ainsi un marqueur fort de l’ÉcoCité méditerranéenne. Conditionnée par sa position littorale, elle répond à la contrainte climatique méditerranéenne en permettant le développement d’un réseau froid et chaud,...
Le Maroni Lab, laboratoire d’expérimentations urbaines (Guyane)
Saint-Laurent du Maroni est la « capitale de l’ouest » guyanais, en pleine croissance démographique et urbaine. Située dans l’embouchure du fleuve Maroni et sur la route du littoral, la ville est transfrontalière par sa relation avec le Surinam. C’est une plateforme logistique pour toutes les marchandises remontant le Maroni. Les enjeux de développement sont donc majeurs.
 
Le Maroni Lab est une association indépendante qui accompagne et impulse les initiatives des acteurs de l’urbain, qu’ils soient institutionnels, professionnels, habitants et usagers. Crée en 2018, ce laboratoire d’expérimentations urbaines...
Construire sa stratégie énergétique - Île Folien à Valenciennes
La SAS (Société par actions simplifiée) Île Folien a engagé à Valenciennes, sur l’Escaut canalisé, la réalisation d’un quartier exemplaire, reproductible, de 47 000 m² de surfaces bâties, sur l’Île Folien en plein coeur de ville. La SAS Île Folien développe ce projet d’aménagement dans le cadre d’un PUP (Projet Urbain Partenarial) signé en 2015 avec la ville de Valenciennes.
 
Le projet est inscrit dans la démarche « Troisième Révolution Industrielle », développée par la Région Hauts de France, qui a notamment pour objectif le développement de la production d’énergies renouvelables décentralisées. A ce titre...
La maison pour rebondir
En France l’emploi est un enjeu sociétal prioritaire notamment pour les collectivités, qui incluent de plus en plus souvent des clauses d’insertion dans leurs appels d’offres. Parallèlement l’avènement de nouvelles opportunités économiques liées à la transition écologique devient un véritable levier de l’économie sociale et solidaire.
 
Pour faire face à ces nouveaux enjeux, SUEZ a créé un pôle d’innovation sociale et le programme Maison pour Rebondir. 
 
A travers ce programme, le groupe renouvelle et renforce sa collaboration opérationnelle avec les acteurs de l’...
La démarche « Réinventer la Seine » : un appel à projets innovants au service de l'aménagement du territoire
En mars 2016, Paris, Rouen, Le Havre et Haropa - Ports de Paris Seine Normandie ont lancé l'appel à projets « Réinventer la Seine ».

Dans un élan comparable à l'appel à projets « Réinventer Paris », la démarche a constitué une nouvelle étape dans le développement de la Vallée de la Seine.

Les porteurs du projet, Ville de Paris, agglomérations de Rouen et du Havre, HAROPA Port de Paris Seine Normandie, se sont appuyés sur les trois agences d'urbanisme de l'Axe Seine (APUR, AURBSE et AURH) pour coordonner le dispositif de l'appel à projets à l'échelle des territoires parisiens,...
Passages, espaces de transition pour la ville du 21ème siècle
À l’heure où la mobilité est au cœur des questions urbaines, on attend de chacun de nous une compétence accrue de navigateurs connectés, passant d’un mode de transport à un autre, parcourant des distances quotidiennes variées, dans des aires métropolitaines fragmentées par les réseaux, les infrastructures rapides, les zones spécialisées.
 
Les passages, petits espaces de transition, sont des maillons essentiels d’une mobilité durable, indispensables à la qualité de nos déplacements quotidiens et dans la conception d'un système de mobilité intégré. Tunnels, passerelles, escalators, téléphériques urbains,...
At a time when mobility has moved to the heart of urban priorities, each of us is expected to demonstrate our skills as online navigators, shifting from one mode of transportation to another, covering various distances on a day-to-day basis, in metropolitan areas that are fragmented by large networks, fast infrastructures, specialized zones.
 
Our day-to-day experience is made up of journeys—slow and fast—on foot, in mass transit, in motor vehicles, by bicycle, to access the resources that urban life offers, whether close by or across the city.
 
They impose changes, breaks, obstacles to be negotiated, often a choice between discomfort or not traveling at all.
 
Our bodies, basic units of mobility, are subjected to stress, fatigue, anxiety. Passages, as small transitional spaces, are essential links in a mobility that is sustainable.
 
Tunnels, footbridges, escalators, urban funiculars, corridors that facilitate transition between modes, between urban ambiences...
 
History and the observation of how they are used show us that they are potentially a source of particular kinds of urban character, of ambiences, activities, qualities.
 
The word “Passage”, in its semantic diversity (philosophical, temporal, spatial, musical, literary), reflects this clearly.
 
However, these spaces of accessibility are often neglected in the production of our cities, though they require little investment, and should be a natural part of any big development operation—in particular new transportation projects— possessing the capacity to repair the fractures introduced by rapid transit infrastructures and 20th-century zoning practices.
 
Locally, passages can be designed and built without the need for long delays, laying the foundations for more large-scale transformations: “The small-scale that changes everything, or almost everything.” International action-research program (2014-2018) developed in several cities around the world (Tours / Saint Pierre-des-Corps, Shanghai, Toronto, Barcelona, ​​São Paulo, Valparaiso, Buenos Aires, Montevideo, Santiago de Chile, Bogota, Nantes , Volos, San José, Grenada, Algiers, Cotonou, Maputo, Tunis) aiming at putting forward the issue of passages by launching concrete work on territories:
 
  • Professional architectural and urban planning competitions for the elaboration of passages projects in 11 cities (Tours / Saint-Pierre-des-Corps, Shanghai, 6 municipalities of the Metropolitan Area of ​​Barcelona, ​​Sant Adria del Besos, Toronto, São Paulo), which mobilized 270 multidisciplinary professional teams, representing approximately 1000 professionals of 40 nationalities
  •  Student workshops with partner universities, and on-site workshops with the teams selected during phase 2 of the competitions
  •  The Passage Manifesto, a call to innovation and a guide to promote the design of future mobility spaces, co-signed by the scientific committee, the project partners and the visitors of the international exhibition
Projet CITYLAB : expérimentations de logistique urbaine
CITYLAB est un projet européen qui s’est déroulé de 2015 à 2018 dans le cadre du programme Horizon 2020 de la Commission européenne.
 
 Le projet était mené par TOI, l’institut d’économie des transports norvégien. CITYLAB est basé sur la notion de "living lab", ou laboratoire vivant, que l’on peut définir comme une instance de concertation, conception et réalisation qui accompagne un projet.
 
 Sept "Living Laboratories" ont été identifiés à Oslo, Paris, Rome, Londres, Bruxelles, Amsterdam et Southampton. La Ville de Paris était également associée au projet et y...
Outil plateforme SIG 2D/3D/4D
RESALLIENCE est un bureau d’étude dédié à l’adaptation des territoires, des villes, des infrastructures et de leurs usages au changement climatique.
 
RESALLIENCE accompagne et conseille ses clients sur les aléas climatiques qui affectent les villes et territoires en réalisant :
  • des diagnostics de vulnérabilité climatique ;
  • de la modélisation de la résilience fonctionnelle adaptés aux actifs et réseaux ;
  • accompagne au développement de plans d’actions dédiés à l’amélioration de la résilience au changement climatique.
Des solutions « clés en...
Le notaire, au service de la sécurité foncière dans le monde
Un système fiable de sécurisation des transactions immobilières repose sur 3 piliers :

1.Une identification précise du bien immobilier sur des plans, (cadastre, ortho-photos ou photo satellite) et une vérification de l’identité et de la capacité juridique des personnes.

2.Un registre immobilier qui répertorie l’ensemble des actes juridiques concernant tous les biens immobiliers de toutes les personnes titulaires d’un droit de nature foncière.

3.Un acte incontestable qui offre une sécurité juridique quasi parfaite (vente, partage , donation…).
 ...