sobriété

L’impact spatial et énergétique des data centers sur les territoires
Le projet de recherche ENERNUM donne une image du paysage des data centers en France et dans trois territoires des États-Unis, représentant chacun des situations spatiales et énergétiques différentes (ville dense, espace périphérique, rural). Facteur potentiel de déséquilibre des systèmes énergétiques locaux, objets dont l'accumulation urbaine et la dispersion rurale questionnent, les data centers font ici l'objet d'une analyse approfondie pour mieux appréhender les nouveaux territoires numériques en construction, les solidarités énergétiques à construire et les alliances d'acteurs à mettre en place.

Le...
Saisir les opportunités du nouveau modèle de « troisième révolution industrielle » dans les projets de renouvellement urbain
Dans l’histoire récente, des révolutions industrielles se sont produites lorsque se sont conjuguées de nouvelles sources d’énergie et de nouveaux moyens de communication. Après la 1ère révolution industrielle à la fin du XIXème siècle issue de l’invention de la machine à vapeur et de l’exploitation du charbon, après la 2ème révolution industrielle d’après-guerre née de l’usage généralisé de l’électricité, du pétrole, du téléphone et de la télévision, nous sommes entrés dans la troisième révolution industrielle des énergies renouvelables et des technologies numériques.
 
Telle est la théorie élaborée...
Lowcal

Cet immeuble de bureaux accueillant 35 postes de travail a été conçu sur une démarche de sobriété :

  • D’une architecture discrète il s’intègre parfaitement au paysage rural,
  • Son impact environnemental a été minimisé par l’utilisation de matériaux biosourcés (bois, paille et terre crue), à faible énergie grise.
  • « low tech » il n’est pas équipé de chauffage fixe mais dispose d’une isolation renforcée et de panneaux photovoltaïques lui permettant de produire 7 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme,
  • Le coût de construction est faible

This office building, which houses 35 workstations, was designed with a sober approach:

  • With its discrete architecture, it fits perfectly into the rural landscape,
  • Its environmental impact has been minimised by using bio-sourced materials (wood, staw and mud bricks) with low grey energy
  • As a “low tech” building, it is not equipped with fixed heating but has reinforced insulation and photovoltaic panels enabling it to produce 7 times more energy than it consumes.
  • Low construction cost