Réseaux de chaleur et de froid, quel rôle dans l’accélération de la décarbonisation et de la résilience des villes ?

Réseaux de chaleur et de froid, quel rôle dans l’accélération de la décarbonisation  et de la résilience des villes ?
مؤلف المورد
Resource author
Auteur de la ressource

Body

Dans le cadre de l’édition 2021 des Assises Européennes de la Transition Energétique de Dunkerque, France Ville Durable anime un atelier « Les réseaux de chaleur et de froid au service de la résilience énergétique en Europe », en partenariat avec EDF, ENGIE et Efficacity.

A cette occasion, ENGIE présente les atouts des réseaux de chaleur et de froid renouvelables pour opérer la transition vers des villes durables, comme l'a démontré par exemple Copenhague qui aura atteint la neutralité carbone d'ici 2025 et où 98% de la population est connectée à un réseau de chaleur et de froid. D'autres études de cas menées par Engie à Paris, Londres et Barcelone permettent d’appuyer cette présentation.

Retrouvez sur le document annexe les détails des recommandations formulées par ENGIE pour des villes résilientes et décarbonnées grâce aux réseaux de chaleur et de froid :

  • Identifier les potentiels et établir des plans nationaux et locaux pour le chauffage urbain et le refroidissement
  • Accroître les investissements dans l’amélioration de l’efficacité énergétique tout au long de la chaîne de valeur, y compris dans les bâtiments
  • S’engager à déployer des actions en liaison avec le niveau local :
  • Commencez à étudier le potentiel et le rôle du refroidissement urbain
  • Garantir des règles du jeu équitables pour un système énergétique décarboné
  • Prendre une approche systémique