Atelier Bangui : de l'urbanité des Kodoros à la dynamique du grand territoire

 
En juin 2018, les Ateliers sont intervenus à Bangui, capitale de la république centrafricaine, pour accompagner les acteurs nationaux et locaux dans une nouvelle étape de développement et d’aménagement urbain de la ville.
 
Les affrontements communautaires de 2013 avaient laissé de profondes cicatrices physiques avec des parties entières de ville détruites, mais aussi des brisures mentales importantes entre les habitants, qui se sont renfermés dans leurs Kodoros (quartiers) et ont abandonné toute confiance envers les autorités politiques.
 
Progressant sur une année, l’intervention des Ateliers a permis de rassembler les acteurs et de faire émerger une attitude « post- crise », dépassant la situation de « sortie de crise » qui prévalait, y compris chez les grandes institutions humanitaires œuvrant au retour des réfugiés.
 
Sur le fond, l’Atelier a permis de cartographier et d’objectiver l’importance de l’étalement urbain de la ville depuis la fin des années 2000, mais aussi de constater que cet étalement se déroule dans un grand respect des formations végétales et agricoles, attestant l’attachement des banguissois à une ville nature et nourricière, attitude qu’il s’agira de valoriser et conforter.
Il a aussi permis d’énoncer la nécessite de réinvestir la ville historique, dont la dévitalisation observée fait peser un risque de déséquilibre au profit des polarités périphériques qui se sont renforcées au cours des dernières décennies.
 
Enfin, cet Atelier a été l’occasion d’une innovation méthodologique avec une mission dite « regards de la société civile », qui a fait ressortir le profond ressentiment et la défiance généralisée des populations envers les acteurs politiques. Partant de ce constat, l’atelier a mis sur table différents propositions de réforme de la gouvernance urbaine visant à rapprocher les élites politiques des habitants : renforcement de la municipalité de Bangui et d’un échelon de proximité déjà existant, celui des arrondissements.
 
Construction partenariale, objectivisation de la situation urbaine et apporteur de recommandations combinant des volets environnementaux et sociétaux enracinés dans la réalité des habitants, l’Atelier a jeté les bases d’une politique urbaine authentique et responsable de la capitale centrafricaine.
 

Consulter d'autres publications